Ancienne église des Dames de Battant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ancienne église des Dames de Battant
Image illustrative de l'article Ancienne église des Dames de Battant
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église
Début de la construction 1714
Fin des travaux 1720
Protection  Inscrit MH (1942)
Géographie
Pays France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Doubs
Ville Besançon
Coordonnées 47° 14′ 17″ nord, 6° 01′ 35″ est

Géolocalisation sur la carte : Doubs

(Voir situation sur carte : Doubs)
Ancienne église des Dames de Battant

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Ancienne église des Dames de Battant

L'ancienne église des Dames de Battant est un ancien édifice religieux situé à Besançon, dans le département français du Doubs. L'église faisait partie d'un couvent de l'ordre de Citeaux.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église est située au 59 rue des granges dans le secteur de La Boucle de Besançon.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1226 une abbaye de jeunes filles de l'ordre de Citeaux fut fondée dans le quartier Battant, qui se trouvait alors en dehors des murs de la ville. Devant la menace de siège de la ville, et après que leur monastère fut démantelé par la ville en 1595, les religieuses furent déplacées à l'intérieur des murs d'enceinte et finirent par s'établir dans la rue des granges au début du XVIIIe siècle[1].

L'église fut construite entre 1714 et 1720 sur les plans de dom Perrod, abbé général des cisterciens[1].

A la Révolution française, l'église fut pillée et saisie, le culte n'y est depuis lors plus pratiqué.

La totalité de l'église fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [2].

Un clocheton a été apposé dans les années 2000. Cette structure en fibre de verre abrite des antennes de la téléphonie cellulaire GSM.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le bâtiment présente un dôme décoré avec l'assomption de la Sainte Vierge. L'église présente quelques similitudes avec l'église Santa Maria del Fiore (Sainte Marie des fleurs) de Florence[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]