Ancienne église Saint-Pierre-Saint-Paul de Colombes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ancienne église Saint-Pierre-Saint-Paul de Colombes
Image illustrative de l’article Ancienne église Saint-Pierre-Saint-Paul de Colombes
Ruines de l'ancienne église de Colombes
Présentation
Culte Catholique (désaffecté)
Type Ruines
Protection  Inscrit MH (1937)
Géographie
Pays France
Région Île-de-France
Département Hauts-de-Seine
Commune Colombes
Coordonnées 48° 55′ 24″ nord, 2° 15′ 09″ est
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Ancienne église Saint-Pierre-Saint-Paul de Colombes
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Ancienne église Saint-Pierre-Saint-Paul de Colombes
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-Seine
(Voir situation sur carte : Hauts-de-Seine)
Ancienne église Saint-Pierre-Saint-Paul de Colombes

L'ancienne église Saint-Pierre-Saint-Paul de Colombes dans les Hauts-de-Seine est une église en ruines. Elle est située place du Général-Leclerc, au croisement de la RD 106 (avenue Henri-Barbusse), de la RD 13 (Boulevard de Valmy) et de la RD 986 (Tracé de la RN 186, rue Gabriel-Péri, rue du Bournard). Son clocher est inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 1937[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue de l'église vers 1950.

Édifié en remplacement d'un lieu de culte plus ancien[2], il ne reste de ce bâtiment du XIIe siècle que le clocher et quelques travées. Au XVIIe siècle, la partie occidentale de l’église est supprimée pour laisser passage à une nouvelle route, qui deviendra la route nationale 186. La nef était de construction très postérieure au clocher, peut-être ajoutée par suite de l'accroissement du village[3]. L'église fut maintes fois transformée pour être presque totalement détruite en 1968, afin d'élargir la rue[4]. À cette occasion, des sarcophages mérovingiens y ont été retrouvés[5]. Les éléments architecturaux qui subsistent furent sauvés grâce à un groupe de bénévoles[6]. D'autres encore furent découverts, ainsi que des ossements humains, lors de travaux de stabilisation du clocher[7].

En 2016, des projets de restauration audacieux tentent de sauvegarder l'ancien clocher en tirant parti de l'aspect dramatique de ses ruines[8],[9].

Paroisse[modifier | modifier le code]

Bien que l'édifice ne soit plus utilisé pour la liturgie, il appartient à la Paroisse Saint Pierre-Saint Paul, ainsi que l’église du même nom qui, édifiée entre 1967 et 1968 par l’architecte Jean Hébrard, lui a succédé[10].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Colombes, ancienne église Saint-Pierre-Saint-Paul

Bibliographie[modifier | modifier le code]

L’abbé Lebeuf, dans son ouvrage Histoire de la ville et de tout le diocèse de Paris[11], signale au XVIIIe siècle qu'il ne reste du bâtiment que la tour, suivie d'une chapelle, qu'il date du XIIIe siècle, peut-être du XIIe. Il estime que le chœur, quoiqu'encore de style gothique, aurait été un agrandissement tardif, dû à l'augmentation de la population.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]