Anatole Chauffard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anatole Chauffard
Description de cette image, également commentée ci-après

Anatole Chauffard vers 1900.

Naissance
Avignon (France)
Décès (à 77 ans)
Paris (France)
Nationalité Drapeau de France Français
Institutions Faculté de médecine de Paris
Académie nationale de médecine
Renommé pour Maladie de Minkowski-Chauffard

Signature

Signature de Anatole Chauffard

Anatole Marie Émile Chauffard, né le à Avignon et mort le à Paris, est un médecin français de renommée internationale, professeur de clinique médicale à la Faculté de médecine de Paris et membre de l'Académie nationale de médecine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Paul Émile Chauffard[1],[2],[3] (1823-1879), médecin en chef des Hôpitaux d'Avignon, professeur à la Faculté de médecine de Paris, inspecteur général de l'instruction publique et membre de l'Académie nationale de médecine. Il est le petit-fils de Hyacinthe Chauffard[4],[5] (1796-1880), médecin réputé d'Avignon, membre correspondant de l'Académie des sciences et de l'Académie impériale de médecine[6].

Anatole Chauffard est reçu docteur de la Faculté de médecine de Paris en 1882, et devient médecin des Hôpitaux de Paris en 1883, puis professeur agrégé à la Faculté de médecine de Paris en 1886. En 1907, il est nommé professeur de clinique médicale. Il a est élu membre de l'Académie de médecine en 1902. Professeur d'histoire de la médecine et de la chirurgie en 1908, il est nommé à l'Hôpital Saint-Antoine en 1911 et poursuit ses cours d'enseignement clinique. Il est président de l'Académie de médecine en 1923.

Il est connu pour ses recherches sur les maladies du foie dont les ictères, la physiopathologie de la sphérocytose héréditaire et sur l'hémochromatose.

Éponymie[modifier | modifier le code]

Son nom est associé aux pathologies suivantes :

Œuvres et publications[modifier | modifier le code]

Anatole Chauffard
  • Étude sur les déterminations gastriques de la fièvre typhoïde, J.-B. Baillière et fils (Paris), 1882, 1 vol. (108 p.) : 2 pl. en coul. ; in-8, disponible sur Gallica.
  • Des crises dans les maladies, Asselin et Houzeau (Paris), 1886, 1 vol. (VIII-130 p.) ; in-8, disponible sur Gallica.
  • « Xanthélasma disséminé et symétrique, sans insuffisance hépatique », in: Bulletins et mémoires de la Société médicale des hôpitaux de Paris, 1889, 3 sér., 6: 412-419.
  • Titres et travaux scientifiques, Masson et Cie (Paris), 1901, Texte intégral.
  • « Un cas d’anémie pernicieuse aplastique », in: Bull Soc Med Hop Paris, 21 (1904): 313.
  • « Pathogénie de l’ictère congénital de l’adulte », in: La semaine médicale, Paris, 1907, 27: 25-29, Texte intégral.
  • « Les ictères hémolytiques », in: La semaine médicale, Paris, 1908, 28: 45-49.
  • « Le cancer du corps du pancréas », in: Bull. Acad. de méd., Paris 60 (1908): 242.
  • Titres et travaux scientifiques, Masson et Cie (Paris), 1909, Texte intégral.
  • « Pathogénie de l’ictère hémolytique congénital », in: Annales de médecine interne, Paris, 1914: 1-17.
  • Clinique médicale de Saint-Antoine. Leçons sur la lithiase biliaire, Masson et Cie (Paris), 1914, disponible sur Gallica et 2e édition disponible sur Gallica.
  • Les calculs du cholédoque, [Pages retrouvées], in: Le progrès médical, 11 avril 1936, partie 1, p. 608-616 , [Texte intégral].
En collaboration
  • avec Victor Charles Hanot: « Cirrhose hypertrophique pigmentaire dans le diabète sucré », in: Revue de médecine, Paris, 1882, 2: 385-403.
  • avec F. Ramond: « Des adénopathies dans le rhumatisme chronique infectieux », in: Revue de Médecine, 16 (1896): 345.

Distinctions[modifier | modifier le code]

La sphérocytose (hématies de petit diamètre, rondes et très denses) observée sur un frottis sanguin dans la Maladie de Minkowski-Chauffard.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • G. Linossier: « Le premier cours de clinique du Professeur Chauffard (13 janvier 1912) », in: Paris médical : la semaine du clinicien, 1912, n° 06, p. 212, Texte intégral.
  • F. Rathery: « Nécrologie. A. Chauffard (1855-1932) », in: Paris médical : la semaine du clinicien, 1932, n° 86, p. 424-27, Texte intégral.
  • Ph. Pagniez: « A. Chauffard (1855-1932) », in: La Presse médicale, 1932, n° 92, p. 1729-30, Texte intégral.
  • « Hommage au Pr Chauffard », in: Le progrès médical, 11 avril 1936, partie 1, p. 593-608, Texte intégral.
  • J.C. Léonard et C. Morin: « Quelques pionniers de la rhumatologie pédiatrique », in: La Gazette de la Société Française d’Orthopédie Pédiatrique, octobre - novembre 2013, p. 5-8, Texte intégral.
Médaille gravée par Jean Gabriel Noël Rispal (1892-1970)[10]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]