Anastasia Vinnikava

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anastasia Vinnikava
Анастасия Винникова
Description de l'image Anastasia Vinnikova .jpg.
Informations générales
Nom de naissance Анастасія Віннікава
Naissance (29 ans)
Flag of the Byelorussian Soviet Socialist Republic (1951–1991).svg Dziarjynsk, RSSB, URSS
Activité principale Chanteuse, actrice
Genre musical Jazz, pop, dance
Instruments Piano
Années actives Depuis 2009
Site officiel vinnikova.by

Anastasia Vinnikava (en biélorusse: Анастасія Віннікава, en russe : Анастасия Винникова) est une chanteuse, actrice et mannequin biélorusse née à Dziarjynsk dans la Voblast de Minsk le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Anastasia Vinnikava a débuté en suivant des cours de chant dans une chorale et commença à chanter en maternelle à l'âge de 3 ans.

Elle étudie à l'université linguistique de Minsk, après avoir reçu son diplôme de l'école secondaire avec la mention maximale, où elle étudie principalement l'anglais, le français et l'allemand en vue de devenir traductrice.

Nastya a chanté à l'inauguration du Minsk Arena, un grand complexe pour les sports et les concerts inauguré l'année dernière et qui a accueilli l'Eurovision Junior 2010 au mois de novembre.

Elle a participé à plusieurs festivals et concours (dont le Concours Eurovision de la chanson) depuis toute petite comme la 2e saison du concours de talent « Музыкальный суд » en avec la chanson « I Feel You », écrite par Maria Tcherepovitch sur la chaîne de télévision biélorusse de divertissements « Kanal ОNТ ».

Après avoir participé à l'Eurovision, Youri Pavlov, un producteur-réalistaeur lui demanda de jouer dans son prochain film intitulé « Понаехали тут », un mélodrame dans lequel s'opposent une tante et sa nièce par leur caractère, obligées à vivre ensemble et à s'entraider, chose qu'elle accepta. Le film sortit le [1].

Lors de l'émission « Песня года Беларуси-2011 », le , la chanson d'Anastasia « Мая Беларусь », qui est la version biélorusse de « I Love Belarus (en) », est sélectionné pour faire partie des chansons biélorusses de l'année 2011 sur « ОНТ ».

Anastasia Vinnikava apparu sur scène à deux reprises lors du festival « Беларусь У Маім Сэрцы » ("La Biélorussie est dans mon cœur"), se déroulant sur deux soirs de l'année 2012. En effet, elle chanta « Календарь » le jour de l'Indépendance du pays le et interpréta « Shining in Twilight » le .

Eurovision[modifier | modifier le code]

Elle représente la Biélorussie au Concours Eurovision de la chanson 2011[2], sans parvenir à passer le stade des demi-finales étant donné qu'elle finit 14e. Sa première chanson prévue pour représenter son pays natal, « Born in Belorussia » (« Née en Biélorussie »), est rebaptisée « I am Belarusian » (« Je suis bélarusse ») afin de respecter le nouveau nom officiel du pays et les paroles sont modifiées car trop politiques. Mais finalement, à cause de sa durée excédant les 3 minutes, de son enregistrement antérieur à et de ses paroles politiques, interdites au concours, la chanson est abandonnée et remplacée par une nouvelle intitulée « I Love Belarus » (« J'aime le Bélarus ») [3] qui reste tout de même très proche de la première. Par ailleurs, certains médias russes ont émis la possibilité que ce dernier titre soit un plagiat de « Гуляй, мужик » du groupe Sektor Gaza bien qu'aucune plainte ne soit déposée contre la chanteuse ou l'auteur de la musique.

Elle se représente a la sélection nationale (du Bélarus) pour re-représenter son pays a l'Eurovision 2012 avec la chanson « Shining in twilight » mais échoue lors des demi-finales.

Discographie[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2011 : I Love Belarus (Мая Беларусь, en biélorusse, et Моя Беларусь, en russe)

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Понаехали тут de Youri Pavlov : elle-même.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Понаехали тут (2011) » [vidéo], sur Кино-Театр.РУ (consulté le 28 août 2020).
  2. (en) Alexandru Busa, « Anastasia Vinnikova to represent Belarus in Düsseldorf », ESCToday, (consulté le 28 février 2011).
  3. « Focus : Biélorussie 2011 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté en 20130318).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]