Anass Zaroury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Anass Zaroury
Image illustrative de l’article Anass Zaroury
Situation actuelle
Équipe Burnley FC
Numéro 19
Biographie
Nationalité Belge
Marocain
Nat. sportive Marocain
Naissance (22 ans)
Malines (Belgique)
Taille 1,76 m (5 9)
Période pro. Depuis 2019
Poste Ailier gauche
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2006-2011 SK Heffen
2011-2012 KV Malines
2012-2014 Académie JMG
2014-2019 SV Zulte Waregem
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2019-2021 Lommel SK033 0(8)
2021-2022 Sporting Charleroi044 0(7)
2022- Burnley FC014 0(6)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2015-2016 Belgique -16 ans004 0(0)
2017 Belgique -17 ans002 0(1)
2017 Belgique -18 ans003 0(0)
2018 Belgique -19 ans008 0(2)
2021-2022 Belgique espoirs007 0(0)
2022- Maroc001 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Anass Zaroury (en arabe : أنس الزروري), né le à Malines en Belgique, est un footballeur international marocain jouant au poste de milieu offensif ou ailier gauche au Burnley FC.

Formé au SV Zulte Waregem, il fait ses débuts professionnels à Lommel SK avant d'être transféré au Royal Charleroi SC. Il y dispute une saison avant de s'engager au Burnley FC sous Vincent Kompany.

Possédant la double nationalité belgo-marocaine, il passe sa jeunesse dans les catégories inférieures de l'équipe de Belgique, prend part aux qualifications de l'Euro espoirs 2023. Contacté par les sélectionneurs Roberto Martínez de Belgique et Walid Regragui du Maroc, il tranche définitivement en faveur de son pays d'origine en faisant ses débuts avec le Maroc en 2022, prenant part à la Coupe du monde 2022.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Naissance, débuts et formation (2000-2019)[modifier | modifier le code]

Anass Zaroury naît et grandit à Malines (Région flamande) en Belgique néerlandophone au sein d'une famille marocaine[1],[2]. Allant à l'école néerlandophone, sa mère l'éduque en français et son père en arabe[3]. Ce dernier lui inculque le football comme passion, avec comme club favori le Wydad Athletic Club. Grand fan du Real Madrid et de Ronaldinho, il commence le football dans le club amateur du SK Heffen (nl), dont l'effectif professionnel évolue en quatrième provinciale[4]. Âgé de sept ans, Anass Zaroury a les cheveux longs et est le meilleur dribbleur de son équipe. Il déclare à la RTBF : « Le coach criait sur moi car je ne donnais pas la balle aux autres[5] ».

Lorsqu'il a dix ans, il est transféré au KV Malines. Il y joue qu'une saison avant de quitter son domicile familial pour intégrer l'Académie JMG (en) à Tongerlo. Anass Zaroury combine football et école au sein de l'académie. Il déclare à propos des entraînements et de l'amélioration technique : « On a disputé nos premiers matches qu'à partir de 16 ans. Tout était centré sur la technique : On devait jongler 45 minutes avant chaque entraînement, avec les pieds, les genoux, les épaules, la tête. Quel bazar c’était ! Celui qui franchissait toutes les étapes gagnait le droit de mettre des chaussures ! Car sinon, on jouait pieds nus, pour développer notre toucher de balle. Mais en hiver, on avait les pieds gelés. On avait juste le droit de jouer avec des chaussettes. »[6],[7],[8]. Il y joue deux saisons et rencontre Othman Boussaid et Ilias Chair, devenus tous les deux également footballeur professionnel.

En juillet 2014, Anass Zaroury s'engage dans l'académie du SV Zulte Waregem, club dans lequel il signe son premier contrat professionnel à l'âge de seize ans, disputant deux saisons en équipe réserve. Dans ce club, il côtoie le footballeur Koni De Winter. Faisant de remarquables prestations en équipe réserve, Anass Zaroury ne parvient pas à taper dans l'œil de l'entraîneur Francky Dury.

SK Lommel (2019-2021)[modifier | modifier le code]

Le , il signe son premier contrat professionnel au Lommel SK en D2 belge. Il hérite du no 70 et est entraîné par Stefán Gíslason.

Le , il fait ses débuts professionnels face au KVC Westerlo en étant titularisé et remplacé à la 69e minute par Laurens Vermijl (nl) (défaite, 0-2)[9]. Le , à l'occasion d'un match de Coupe de Belgique, il marque son premier but professionnel face au KSV Tamise (victoire, 4-0)[10]. Suite à la pandémie de Covid-19 en début de 2020, le championnat belge est suspendu.

Le , Anass Zaroury dispute son premier match de la saison 2020-21 face au RFC Seraing sous le nouvel entraîneur Liam Manning (nl) et inscrit son premier but en championnat à la 68e minute (défaite, 3-5)[11]. Quelques semaines plus tard, le , il offre la victoire à son équipe en inscrivant l'unique but du match face au RWD Molenbeek au Stade Edmond Machtens, grâce à une passe décisive de Manfred Ugalde[12]. Il enchaîne jusqu'à la trêve hivernale en inscrivant des buts face au KVC Westerlo (match nul, 1-1)[13], au K Lierse SK (victoire, 1-3)[14], au RWD Molenbeek (victoire, 4-0)[15] et au Club Bruges B (victoire, 0-2)[16]. En deuxième partie de saison, Anass Zaroury devient rapidement l'élément clé de l'effectif de Lommel et inscrit une nouvelle fois un but face au RWD Molenbeek, le à l'occasion de la 27e journée de championnat, grâce à une passe décisive de Marlos Moreno[17]. Le Lommel SK termine la saison 2020-21 à la 3e place du classement de la D2 belge derrière l'Union Saint-Gilloise et le RFC Seraing.

RSC Charleroi (2021-2022)[modifier | modifier le code]

Le , il s'engage pour deux saisons au RSC Charleroi pour un montant de 750.000 €[18]. Anass Zaroury porte le no 70 et est entraîné par Edward Still (nl).

Le , il dispute son premier match et livre une remarquable prestation face au KV Ostende en délivrant une passe décisive sur le premier but inscrit par Chris Bédia, avant de lui-même marquer son premier but (victoire, 0-3)[19]. Le , il inscrit son deuxième but de la saison face au Royal Antwerp FC, grâce à une passe décisive de Shamar Nicholson (match nul, 1-1)[20]. Neuf jours plus tard, il enchaîne avec un nouveau but face au SV Zulte Waregem (match nul, 2-2)[21]. Ses prestations en début de saison font de lui la révélation du club[22]. Le , il offre la victoire à son équipe grâce à un but face au RFC Seraing (victoire, 1-0)[23]. Le , il reçoit les compliments de son coéquipier Adem Zorgane dans la presse belge qui déclare : « Il y a beaucoup de joueurs qui étaient déjà bons, mais Zaroury est techniquement le plus fort. Et j'aime ces joueurs, qui peuvent dribbler, sont flexibles. Zaroury a tout ça »[24]. Anass Zaroury termine la saison 2021-22 à la 6e place du classement du championnat belge.

Le , à l'occasion du premier match de la saison 2022-23 en championnat, il est titularisé et inscrit son premier but de la saison à la 18e minute face au KAS Eupen grâce à une passe décisive d'Adem Zorgane (victoire, 3-1)[25]. Le , il inscrit son deuxième but de la saison à la 89e minute en déplacement au SV Zulte Waregem sur une passe décisive de Ryota Morioka (victoire, 1-3)[26].

Le , un accord est trouvé entre le RSC Charleroi et le Burnley FC (club de Championship où l'entraîneur n'est autre que Vincent Kompany) pour un transfert de l'attaquant.

Burnley FC (depuis 2022)[modifier | modifier le code]

Le , Anass Zaroury est officiellement transféré à Burnley FC pour quatre saisons. Le montant du transfert est estimé à un peu moins de 4 millions d'euros hors bonus. Il hérite du no 19 sous Vincent Kompany.

Le , il délivre sa première passe décisive sur le deuxième but inscrit par Jay Rodriguez, avant d'inscrire lui même son premier but en Championship grâce à une passe décisive de Josh Brownhill face à Swansea City (victoire, 4-0)[27]. En fin de mois, il est également buteur face à Sunderland AFC (victoire, 2-4)[28] et Reading FC (victoire, 2-1)[29]. Le, à l'occasion de son premier match en Coupe de la Ligue anglaise, il offre la victoire à son équipe en inscrivant un doublé face à Crawley Town FC (victoire, 3-1)[30]. Cinq jours plus tard, il délivre une passe décisive sur le premier but et inscrit également un but en championnat face à Blackburn Rovers FC (victoire, 3-0)[31]. Suite à un début de saison remarquable, sa connexion sur le terrain avec Manuel Benson fait beaucoup de bruit dans les médias[32].

En sélection[modifier | modifier le code]

Possédant la nationalité belge et marocaine, le joueur a l'embarras du choix entre les deux sélections.

Parcours junior avec les Diablotins (2015-2022)[modifier | modifier le code]

En , il fait son début international en étant titularisé en amical sous Thierry Siquet le avec la Belgique -17 ans face au Japon -17 ans, inscrivant l'unique but belge sur une défaite de 1-4 à San Pedro Alcántara en Espagne[33]. Lors de ce match, son coéquipier Arthur Theate est également titularisé. Durant le même mois, il prend part aux qualifications à l'Euro -17 ans figurant d'abord sur le banc face aux Pays-Bas -17 ans (défaite, 2-0) et l'Italie -17 ans (défaite, 1-0) avant de débuter sur le front de l'attaque aux côtés d'Othman Boussaid et Loïs Openda face à la Biélorussie -17 ans en disputant 62 minutes avant d'être remplacé par Cyril Ngonge (défaite, 1-2)[34]. La Belgique -17 ans ne parviendra pas à se qualifier à l'Euro -17 ans. En avril 2017, il reçoit une convocation du nouveau sélectionneur Bob Browaeys (nl) pour une double confrontation face à la Tchéquie -17 ans.

Zaroury est entraîné par Wesley Sonck (ici en 2007) avec la Belgique -18 ans.

En , il est sélectionné par Wesley Sonck avec la Belgique -18 ans pour trois matchs amicaux, héritant du no 20. Le , il entre en jeu face au Chili -17 ans en remplaçant Théo Leoni (nl) au Stade de Beaublanc à Limoges[35]. Le , il est titularisé face à la France -18 ans de Lionel Rouxel dans lequel évolue Amine Adli ou encore Aurélien Tchouaméni. Avec Loïs Openda en pointe, la Belgique -18 ans parvient à marquer qu'un seul but (défaite, 4-1)[36]. Le , il entre en jeu à la 79e minute pour remplacer Loïs Openda face à la Pologne -18 ans (match nul, 2-2)[37].

En , il est sélectionné pour la première fois par Jacky Mathijssen avec l'équipe de Belgique espoirs pour un match amical face au Standard de Liège[3]. De nouveau sélectionné en août 2021 avec la Belgique espoirs, il est victime d'une entorse à la cheville en match amical face au Beerschot et est contraint de quitter le rassemblement[38]. Le , il dispute son premier match officiel avec la Belgique espoirs face au Kazakhstan espoirs en entrant en jeu à la 68e minute à la place d'Anouar Ait El Hadj dans le cadre des qualifications à l'Euro espoirs. La Belgique espoirs remporte ce match sur des buts inscrits par Loïs Openda et Yorbe Vertessen (victoire, 2-0)[39]. Quatre jours plus tard, il entre en jeu à la 61e minute en remplaçant Yerbe Vertessen face au Danemark espoirs (victoire, 1-0)[40]. Le , il remplace Michel-Ange Balikwisha à la 76e minute dans un match victorieux face à la Turquie espoirs (victoire, 2-0). Le , sur le banc pendant 90 minutes face au Danemark espoirs, ses coéquipiers parviennent à créer l'exploit en se qualifiant à l'Euro espoirs 2023 grâce à un match nul de 1-1[41],[42],[43]. En , il reçoit une convocation en équipe de Belgique espoirs pour deux matchs amicaux : face aux Pays-Bas espoirs et la France espoirs. Le , il entre en jeu sous le no 17 face aux Pays-Bas espoirs en remplaçant Aster Vranckx à la 70e minute. Le match est remporté par les Néerlandais grâce à un doublé de Brian Brobbey (défaite, 1-2)[44]. Trois jours plus tard, il est titularisé au Stade du Hainaut face à la France espoirs de Sylvain Ripoll et délivre une passe décisive sur le deuxième but belge inscrit par Yari Verschaeren (match nul, 2-2)[45].

Entre la Belgique et le Maroc (2022)[modifier | modifier le code]

Le , lors d'une interview avec la presse marocaine, il déclare qu'un choix du cœur serait la sélection marocaine. Il cite : « Ça devrait être un rêve de représenter le pays de ton cœur mais aussi de ton père »[46], ce qui laisse présager une hésitation de Zaroury à changer de nationalité sportive.

Cependant, Anass Zaroury évolue avec la Belgique espoirs et toque à la porte d'une convocation en équipe de Belgique dans la sélection de Roberto Martínez. La Belgique, vieillissante et à la recherche d'une nouvelle aire pour l'après Coupe du monde 2022, pioche régulièrement en équipe de Belgique espoirs et convoque lors de chaque trêve internationale, de nouveaux éléments comme Arthur Theate, Loïs Openda, Yari Verschaeren ou encore Jérémy Doku, qui ont évolué avec Zaroury, afin d'assurer la succession des internationaux belges en fin de carrière.

Du côté du Maroc, Walid Regragui est désigné nouveau sélectionneur en et doit préparer l'équipe du Maroc à la Coupe du monde 2022 en moins de quatre mois. Dans un contexte où le Maroc monte régulièrement dans le classement mondial de la FIFA, grâce aux belles prestations et un avenir radieux avec des joueurs évoluant au plus haut niveau, Anass Zaroury voit l'opportunité d'un choix de cœur et sportif à la fois avec notamment une participation à une Coupe du monde en novembre 2022. Le , il déclare à la presse belge : « Si j'avais l'opportunité de jouer pour les deux sélections en même temps, je l'aurais fais sans aucun doute. »[47].

Équipe du Maroc (depuis 2022)[modifier | modifier le code]

En , Anass Zaroury figure dans la liste des 55 présélectionnés de Walid Regragui pour prendre part à la Coupe du monde 2022 avec le Maroc. Le , le sélectionneur publie officiellement sa liste des 26 joueurs sélectionnés pour prendre part à la Coupe du monde 2022 au Qatar, avec l'absence de Zaroury.

« C'est particulièrement fantastique pour ce garçon. Je ne lui ai plus parlé de sa naturalisation, cela ne servait à rien, car sa décision était prise. J'attendais juste l'officialisation. »

Déclaration de Jacky Mathijssen (entraîneur de la Belgique espoirs), le à propos du changement de nationalité sportive de Zaroury[48].

Le , suite à une grave blessure survenue à Amine Harit lors de la dernière journée avant la trêve internationale pour la Coupe du monde 2022, il est déclaré forfait et libère une place parmi les 26 internationaux marocains. Walid Regragui pioche alors dans sa liste des 55 présélectionnés et envoie un coup de fil à Anass Zaroury pour remplacer Harit[49],[50]. Cependant, de nombreux problèmes administratifs ont lieu au niveau du changement de nationalité sportive du joueur. Alors que le sélectionneur Roberto Martínez, contacte Zaroury à plusieurs reprises pour lui faire changer d'avis[51], la Fédération royale belge de football coopère activement avec la Fédération royale marocaine de football et transfère rapidement les documents nécessaires avant le début de la Coupe du monde 2022[52]. Le , à quelques jours de la publication de la liste de Jacky Mathijssen pour prendre part à l'Euro espoirs 2023 avec la Belgique espoirs, la FIFA donne le feu vert et Anass Zaroury est officiellement convoqué en équipe du Maroc, remplaçant Harit et héritant de son no 10[53],[54],[55],[56],[57],[58]. Cette décision de Zaroury de représenter le Maroc au lieu de la Belgique donne une suite à un hype autour de Bilal El Khannouss qui s'est trouvé dans un cas similaire[59].

Le , Anass Zaroury dispute son premier match international face à la Géorgie à Sharjah (Émirats arabes unis) en entrant en jeu à la 69e minute à la place de Hakim Ziyech dans le cadre d'un match amical comptant pour les préparations à la Coupe du monde 2022 (victoire, 3-0)[60],[61].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Le style de jeu d'Anass Zaroury est basée sur la technique. Il tient ce point fort grâce à son passage dans l'Académie JMG (en) entraînée par Jean-Marc Guillou à Tongerlo[6]. Il évolue principalement dans le poste d'ailier gauche, mais peut également évoluer dans le poste de milieu offensif.

Portant le no 70, Anass Zaroury référence ce chiffre en hommage à l'année de naissance de son père[5].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques d'Anass Zaroury au 17 novembre 2022[62]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Maroc Total
Division M. B. M. B. M. B. Comp. M. B. M. B. M. B.
2019-2020 Drapeau de la Belgique Lommel SK Proximus League 5 0 1 1 - - - - - - - 6 1
2020-2021 Drapeau de la Belgique Lommel SK Proximus League 25 7 2 0 - - - - - - - 27 7
Sous-total 30 7 3 1 - - - - - - - 33 8
2021-2022 Drapeau de la Belgique RSC Charleroi Jupiler Pro League 38 5 1 0 - - - - - - - 39 5
2022-2023 Drapeau de la Belgique RSC Charleroi Jupiler Pro League 5 2 - - - - - - - - - 5 2
Sous-total 43 7 1 0 - - - - - - - 44 7
2022-2023 Drapeau de l'Angleterre Burnley FC Championship 13 4 1 2 - - - - - 1 0 15 6
Sous-total 13 4 1 2 - - - - - 1 0 15 6
Total sur la carrière 86 18 5 3 - - - - - 1 0 92 21

En sélection marocaine[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nl-BE) « Het atypische parcours van Anass Zaroury: leren voetballen op blote voeten, ontploft onder Vincent Kompany en nu naar het WK met Marokko », sur www.nieuwsblad.be (consulté le )
  2. (nl-BE) « Anass Zaroury, van de voetbalschool op blote voeten naar de Championship: “Leuk om te horen dat Vincent Kompany je in zijn team wil” », sur www.nieuwsblad.be (consulté le )
  3. a et b « Anass Zaroury découvre l’équipe nationale U21: «Un grand honneur d’être repris» », sur Le Soir, (consulté le )
  4. Martin Grimberghs, « D'où vient Anass Zaroury, le baron de Charleroi? », sur Site-Sportmagazine-FR, (consulté le )
  5. a et b « Anass Zaroury (Charleroi) sur le Gril : "Sur le terrain, j’ai besoin de me sentir libre" », sur RTBF (consulté le )
  6. a et b « Anass Zaroury (Charleroi) sur le Gril : 'Sur le terrain, j’ai besoin de me sentir libre' », sur RTBF (consulté le )
  7. Martin Grimberghs, « D'où vient Anass Zaroury, le baron de Charleroi? », sur Sport/Foot Magazine, (consulté le )
  8. A. I. , LE MATIN, « Portrait d'Anass Zaroury: du jonglage pieds nus aux Lions de l’Atlas », sur lematin.ma (consulté le )
  9. « Lommel vs. Westerlo - 3 August 2019 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  10. DH Les Sports+, « Anass Zaroury, sans pitié face à son ancien employeur ? "Il fallait être aveugle pour ne pas voir ses qualités" », sur DH Les Sports +, (consulté le )
  11. « Lommel vs. RFC Seraing - 24 August 2020 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  12. « RWDM vs. Lommel - 18 September 2020 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  13. « Lommel vs. Westerlo - 17 October 2020 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  14. « Lierse K vs. Lommel - 30 October 2020 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  15. « Lommel vs. RWDM - 29 November 2020 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  16. « Club Brugge II vs. Lommel - 18 December 2020 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  17. « RWDM vs. Lommel - 17 April 2021 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  18. « Mercato: Anass Zaroury signe à Charleroi, mais finit la saison à Lommel », sur Le Soir, (consulté le )
  19. « Anass Zaroury: «Prendre la confiance d’Ostende et avancer» », sur Édition digitale de Charleroi, (consulté le )
  20. « Sporting Charleroi vs. Antwerp - 13 August 2021 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  21. « Zulte Waregem vs. Sporting Charleroi - 22 August 2021 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  22. DH Les Sports+, « Comment Anass Zaroury est devenu la révélation du début de saison à Charleroi », sur DH Les Sports +, (consulté le )
  23. « L'homme du match: Anass Zaroury a saisi sa chance », sur Walfoot.be, (consulté le )
  24. « Adem Zorgane: "Anass Zaroury est le plus fort techniquement à Charleroi" », sur Site-Sportmagazine-FR, (consulté le )
  25. « Sporting Charleroi vs. AS Eupen - 23 July 2022 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  26. « Zulte Waregem vs. Sporting Charleroi - 21 August 2022 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  27. « Burnley vs. Swansea City - 15 October 2022 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  28. « Sunderland vs. Burnley - 22 October 2022 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  29. « Burnley vs. Reading - 29 October 2022 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  30. « Burnley vs. Crawley Town - 8 November 2022 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  31. « Burnley vs. Blackburn Rovers - 13 November 2022 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  32. Romain Van der Pluym, « Reportage : Comment Zaroury et Benson ont séduit Burnley », sur DHnet (consulté le )
  33. « Belgique U17 - Japon U17, 2 mars 2017 - Amicaux internationaux - Rapport de match », sur www.transfermarkt.fr (consulté le )
  34. « Belgique U17 - Biélorussie U17, 19 mars 2017 - UEFA Euro qualifying U17 - Rapport de match », sur www.transfermarkt.fr (consulté le )
  35. « Chili U17 - Belgique U18, 30 août 2017 - Amicaux internationaux - Rapport de match », sur www.transfermarkt.fr (consulté le )
  36. « France U18 - Belgique U18, 1 sept. 2017 - Amicaux internationaux - Rapport de match », sur www.transfermarkt.fr (consulté le )
  37. « Belgique U18 - Pologne U18, 3 sept. 2017 - Amicaux internationaux - Rapport de match », sur www.transfermarkt.fr (consulté le )
  38. « SC Charleroi: victime d’une entorse contre le Beerschot, Zaroury quitte les U21 », sur Édition digitale de Charleroi, (consulté le )
  39. « Belgique U21 - Kazakhstan U21, 8 oct. 2021 - UEFA Euro qualifying U21 - Rapport de match », sur www.transfermarkt.fr (consulté le )
  40. « Belgique U21 - Danemark U21, 12 oct. 2021 - UEFA Euro qualifying U21 - Rapport de match », sur www.transfermarkt.fr (consulté le )
  41. « Mission accomplie pour les espoirs: la Belgique partage au Danemark et se qualifie pour l’Euro (vidéo) », sur Le Soir, (consulté le )
  42. « Les Diablotins se qualifient pour l'Euro espoirs 2023 ! », sur Walfoot.be, (consulté le )
  43. « Mission accomplie pour les espoirs: la Belgique partage au Danemark et se qualifie pour l’Euro (vidéo) », sur sudinfo.be, (consulté le )
  44. « Belgique U21 - Pays-Bas U21, 23 sept. 2022 - Amicaux internationaux - Rapport de match », sur www.transfermarkt.fr (consulté le )
  45. « France U21 - Belgique U21, 26 sept. 2022 - Amicaux internationaux - Rapport de match », sur www.transfermarkt.fr (consulté le )
  46. Raihan E, « Anass Zaroury : “Les Lions de l’Atlas, une équipe qui ne laisse pas insensible” », sur DM Sport, (consulté le )
  47. (nl) « Martinez aan zet: Ghana en Marokko azen op 2 Belgen - VoetbalNieuws », sur www.voetbalnieuws.be (consulté le )
  48. « Jacky Mathijssen n'a pas retenu Anass Zaroury », sur Walfoot.be, (consulté le )
  49. « La Belgique va-t-elle perdre un second talent au profit du Maroc ? », sur Walfoot.be, (consulté le )
  50. « Maroc : Anass Zaroury devrait remplacer Amine Harit », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le )
  51. « Maroc: Zaroury change de nationalité sportive pour remplacer Harit dans le groupe pour le Mondial », sur RMC SPORT (consulté le )
  52. « Ca se précise pour Anass Zaroury à la Coupe du Monde », sur Walfoot.be, (consulté le )
  53. (nl) « Belgische belofte Anass Zaroury kiest voor Marokko en gaat mee naar het WK », sur Voetbalkrant.com, (consulté le )
  54. (nl-BE) « UPDATE: België loopt Zaroury mis, Marokko neemt hem op in WK-selectie », sur www.voetbalprimeur.be (consulté le )
  55. « Anass Zaroury remplace Amine Harit dans la liste du Maroc », sur L'Équipe (consulté le )
  56. « Mondial 2022: Anass Zaroury délaisse la Belgique et intègre l'escouade du Maroc », sur RFI, (consulté le )
  57. R. T. L. Newmedia, « Mondial 2022 - Anass Zaroury remplace Amine Harit dans la sélection du Maroc », sur RTL sport, (consulté le )
  58. « Officiel : Anass Zaroury (Burnley, ex-Charleroi) opte pour le Maroc et file à la Coupe du Monde ! », sur RTBF (consulté le )
  59. « Les "cas" Anass Zaroury et Bilal El Khannouss : une bonne chose pour le football de sélection », sur Walfoot.be, (consulté le )
  60. « Morocco vs. Georgia - 17 November 2022 - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le )
  61. (nl-BE) « Marokko houdt het hart vast na blessure van Ziyech, Zaroury debuteert », sur www.voetbalprimeur.be (consulté le )
  62. « Anass Zaroury sur footballdatabase », sur www.footballdatabase.eu (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]