Analyse PESTEL

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'analyse PESTEL (ou PESTLE) est un cadre d'analyse en stratégie d'entreprise. L'acronyme, qui signifie politique, économique, sociologique, technologique, environnemental et légal, recouvre les facteurs macro-environnementaux qui peuvent influencer (positivement ou négativement) une entreprise[1]. L'analyse PESTEL n'est cependant pas un outil mais une aide mnémotechnique qui permet d'effectuer plus simplement une analyse externe, et ainsi de réaliser une matrice SWOT[2].

Les facteurs[modifier | modifier le code]

Les six facteurs originels[modifier | modifier le code]

Le modèle PESTEL distingue six catégories d'influences macro-environnementales qui peuvent influencer une industrie[2]. Il s'agit des facteurs :

  • Politiques : stabilité gouvernementale, politique fiscale, protection sociale, commerce extérieur, etc.
  • Économiques : cycle économique, évolution du PNB, taux d'intérêt, politique monétaire, inflation, chômage, revenu disponible, etc.
  • Sociologiques : démographie, distribution des revenus, mobilité sociale, consumérisme, niveau d'éducation, attitude de loisir et de travail, etc.
  • Technologiques : dépenses publiques en R&D, investissements privés sur la technologie, nouveaux brevets ou découvertes, vitesse de transfert technologique, taux d'obsolescence, etc.
  • Environnementaux : lois sur la protection de l'environnement, retraitement des déchets, consommation d'énergie, etc.
  • Légaux : lois sur les monopoles, droit du travail, législation sur la santé, normes de sécurité, etc.

Les variables supplémentaires[modifier | modifier le code]

L'analyse PESTEL a été agrémentée avec le temps de nouvelles variables. Celles-ci sont, notamment :

  • Demographiques : l'âge, le genre, l'utilisation du langage, le handicap, etc[3].
  • Régulatoires : les lois et les règlements édictés par la puissance publique, les standards internationaux, etc[4].

Variables pivots[modifier | modifier le code]

L'analyse PESTEL constitue généralement la première étape d'une analyse stratégique au niveau d'un domaine d'activité stratégique.

L'analyse PESTEL ne doit pas se limiter à une simple liste : elle doit se conclure par l'identification des facteurs les plus structurants pour le marché considéré, que l'on appelle les variables pivots.

Le croisement des évolutions possibles des variables pivots permet de définir des scénarios d'évolution du marché.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Richard Whittington, Patrick Regnér, Duncan Angwin, Gerry Johnson, Kevan Scholes et Frédéric Fréry, Stratégique, Pearson, , 12e éd., 697 p. (ISBN 978-2326002432), pp. 43-57.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Babette E. Bensoussan et Craig S. Fleisher, Analysis Without Paralysis: 10 Tools to Make Better Strategic Decisions, FT Press, (ISBN 978-0-13-270378-9, lire en ligne)
  2. a et b (en) Alan M. Rugman, Simon Collinson et Richard M. Hodgetts, International Business, Prentice Hall/Financial Times, (ISBN 978-0-273-70174-3, lire en ligne)
  3. (en) Management Association, Information Resources, Business Law and Ethics: Concepts, Methodologies, Tools, and Applications: Concepts, Methodologies, Tools, and Applications, IGI Global, (ISBN 978-1-4666-8196-5, lire en ligne)
  4. (en) Aleksei V. Bogoviz, Complex Systems: Innovation and Sustainability in the Digital Age: Volume 1, Springer Nature, (ISBN 978-3-030-44703-8, lire en ligne)