Analia Pigrée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Analia Pigrée
Image illustrative de l’article Analia Pigrée
Informations
Nages Dos, papillon
Période active depuis 2020
Nationalité Française
Naissance (20 ans)
Lieu Cayenne
Taille 1,79 m
Poids 70 kg
Club Canet 66 natation
Entraîneur Philippe Schweitzer
Records
Grand bassin 50 m dos : 27 s 29 (RF)
Petit bassin 50 m dos : 25 s 96 (RF)
100 m dos: 56 s 40 (RF)
Palmarès
Ch. du monde grand bassin 1
Ch. d'Europe petit bassin 1 1
Ch. de France 4 4 1

Analia Pigrée, née le à Cayenne[1], est une nageuse française spécialiste du dos.

Depuis 2021, elle détient les records de France du 50 m dos en grand et petit bassins, ainsi que le record de France du 100 m dos en petit bassin.

Trois fois championne de France depuis 2020, elle vient de remporter sa première médaille de bronze aux championnats du monde de natation à Budapest ce 22 juin 2022[2]. Elle est un espoir de l'équipe de France de natation pour les JO 2024 à Paris.

Carrière[modifier | modifier le code]

2020 : premier titre national[modifier | modifier le code]

Aux Championnats de France 2020 à Saint-Raphaël, elle est sacré championne de France en remportant la finale du 50 mètres dos[3]. Elle prend également la médaille de bronze sur 50 mètres papillon.

2021 : confirmation au niveau international[modifier | modifier le code]

En , lors des Championnats de France 2021 à Chartres, Analia Pigrée conserve son titre sur 50 mètres dos. À cette occasion, elle s'empare du record de France de Béryl Gastaldello en 27 s 81 en demi-finale, puis l'améliore en 27 s 59 en finale[4]. Elle devient également vice-championne de France du 50 mètres papillon et du 100 mètres dos.

En , lors des Championnats d'Espagne à Las Palmas de Grande Canarie, elle améliore son record de France du 50 m dos avec un temps de 27 s 39 lors de la finale[5].

En , lors de sa première compétition internationale, elle remporte deux médailles aux championnats d'Europe en petit bassin de Kazan : l'argent sur 50 mètres dos[6] et le bronze sur 100 mètres dos (elle s'empare en finale du record de France de Laure Manaudou avec un temps de 56 s 40)[7].

En décembre 2021, lors des Championnats de France d'hiver 2021 à Montpellier, elle remporte deux titre sur 50 m dos[8] et 100 m dos[9].

2022 : médaille de bronze mondiale[modifier | modifier le code]

Lors des Championnats de France 2022 à Limoges, de retour d'une blessure à l'épaule, elle ne parvient pas à conserver ses titres de championne de France et se contente d'une deuxième place sur le 50 m dos comme meilleur résultat[10].

En , lors des Championnats du monde 2022 à Budapest, elle améliore son record de France du 50 m dos avec un temps de 27 s 29 lors des demi-finales[11]. En finale, elle remporte la médaille de bronze avec un temps de 27 s 40, devancée par la Canadienne Kylie Masse en 27 s 31 et l'Américaine Katharine Berkoff en 27 s 39[12].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Championnats de France[modifier | modifier le code]

Performances lors des Championnats de France en grand bassin
Édition Épreuve
50 m dos 100 m dos 50 m papillon 100 m papillon 50 m nage libre
Rennes 2019 - - 4e de la finale B 7e
1 min 2 s 84
5e de la finale B
Saint-Raphaël 2020 Or
28 s 32
- Bronze
27 s 17
7e
1 min 1 s 19
7e
25 s 74
Chartres 2021 Or
27 s 59
Argent
1 min 0 s 50
Argent
26 s 68
- 2e de la finale C
Montpellier 2021 (hiver) Or
27 s 41
Or
59 s 88
Argent
26 s 68
- -
Limoges 2022 Argent
27 s 72
4e
1 min 1 s 22
4e
26 s 73
- 7e
25 s 81

Records[modifier | modifier le code]

Records de France
Épreuve Temps Compétition Lieu Date
50 m dos 27 s 29 Championnats du monde de natation 2022 Kazan, Russie
50 m dos

(petit bassin)

25 s 96 Championnats du monde en petit bassin 2021 Abou Dabi, Abu Dhabi
100 m dos

(petit bassin)

56 s 40 Championnats d'Europe en petit bassin 2021 Budapest, Hongrie

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « A force de conviction », sur www.ffnatation.fr, (consulté le )
  2. « Analia Pigrée décroche le bronze mondial du 50m dos », La Croix,‎ (lire en ligne)
  3. « Béryl Gastaldello remporte le 100m des Championnats de France et se préqualifie pour les Jeux Olympiques », sur www.lequipe.fr, (consulté le )
  4. « Maxime Grousset a été le plus rapide en séries du 100 m (4799) », sur L'Équipe (consulté le )
  5. « La nageuse Analia Pigrée, médaillée d'or aux championnats d'Espagne au 50 m dos », sur Guyane la 1ère (consulté le )
  6. « Analia Pigrée médaillée d'argent sur 50m dos aux Championnats d'Europe petit bassin de Kazan », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. « Analia Pigrée, 3e des Championnats d'Europe en petit bassin sur 100m dos, efface le record de France de Laure Manaudou », sur L'Équipe, (consulté le )
  8. « Béryl Gastaldello et Analia Pigrée titrées aux Championnats de France », sur L'Équipe (consulté le )
  9. « Analia Pigrée sous la minute sur 100m dos aux Championnats de France », sur L'Équipe (consulté le )
  10. « La Guyanaise Analia Pigrée termine 7e en finale du 50m nage libre du championnat de France élite de Limoges », sur Guyane la 1ère (consulté le )
  11. « Analia Pigrée qualifiée en finale du 50 m dos des Mondiaux », sur L'Équipe (consulté le )
  12. « MONDIAUX - Une médaille de bronze "fantastique" pour Analia Pigrée », sur Eurosport, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]