Analgésie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'analgésie est la diminution ou la suppression de la sensibilité à la douleur[1] dans un but thérapeutique (soulager la douleur). Elle consiste à interrompre la transmission du signal neuronal de douleur depuis la zone lésée, en souffrance, vers le cerveau.

L'analgésie congénitale peut désigner plusieurs maladies génétiques ayant en commun une insensibilité à la douleur.

Techniques[modifier | modifier le code]

Elles peuvent être chimiques ou médicamenteuses (administration de produits antalgiques ou analgésiques), physiques (par exemple analgésie par le froid), psychologiques.

Lorsque l'analgésie est obtenue par un acte mental dit visualisation on parle d'autoanalgésie naturelle. Le terme d'autoanalgésie a été repris pour désigner l'analgésie par produit chimique dans laquelle le patient contrôle la quantité de produit injecté par une perfusion.

Notes et références[modifier | modifier le code]