Ana Sokolovic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ana Sokolovic
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Maîtres
Dušan Radić (en), Zoran Erić (en), José EvangelistaVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Distinctions
Œuvres principales
Svadba (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ana Sokolovic est une compositrice et professeure canadienne, née à Belgrade en .

Éducation[modifier | modifier le code]

Ana Sokolovic a d'abord étudié le ballet classique à Belgrade avant de se tourner vers le théâtre et la musique. Par la suite, elle étudie la composition avec Dusan Radic à Novi Sad et Zoran Eric à Belgrade[1]. Enfin, elle obtient son diplôme de maîtrise en composition à l'Université de Montréal, sous la supervision de José Evangelista[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Son répertoire, large et varié, touche plusieurs genres: œuvres orchestrales, de chambre, vocales, musique de scène (théâtre et danse). Ses compositions ont été jouées partout dans le monde, notamment au Conservatoire de musique de Montréal, à la Royal Opera House de Londres et lors de tournées au Canada, aux États-Unis et en Europe[3]. Elle enseigne la composition à l'Université de Montréal. Elle vit à Montréal depuis 1992[4].

D'abord monté à Toronto en 2011, son opéra Svadba (mariage, en serbo-croate), pour six voix de femmes a cappella, connut un grand succès en France en 2015-2016[5],[6].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Jeu des portraits : Ciaccona ; Jeu des portraits ; Cinq locomotives et quelques animaux ; Géométrie sentimentale - Ensemble contemporain de Montréal, dir. Véronique Lacroix (2006, Centredisques) (OCLC 859082814)
  • Folklore Imaginaire : Vez ; Portrait parle ; Trois Études ; Mesh ; Un bouquet de brume ; Ciaccona - Ensemble Transmission : Guy Pelletier, flûte, flûte basse et piccolo ; Lori Freedman, clarinette en mi bémol, en si bémol, clarinette basse ; Alain Giguère, violon ; Julie Trudeau, violoncelle ; Julien Grégoire, percussion ; Brigitte Poulin, piano (octobre/novembre 2013/janvier 2014, Naxos)
  • Thirst : …And I need a room to receive five thousand people with raised glasses… or… what a glorious day, the birds are singing "halleluia" ; Dring, dring ; Vez - Ariel Barnes, violoncelle ; Musica Intima ; Turning Point Ensemble, dir. Owen Underhill (mars/avril 2015)[9] (OCLC 946569346) — avec Thirst de Julia Wolfe.
  • Sirènes : Sirènes ; Tanzer Lieder ; Pesma et Evta - Ensemble vocal Queen of Puddings Music Theatre ; Dáirine Ní Mheadhra, chef de chœur ; Florie Valiquette, soprano ; Kristina Szabo, mezzo-soprano ; Andréa Tyniec, violon ; Ensemble contemporain de Montréal, dir. Véronique Lacroix (2019, Atma) (OCLC 1089197868)
  • Nouveaux mondes : Golden slumbers kiss your eyes… - David DQ Lee, contreténor ; Cantata Singers of Ottawa ; Capital Chamber Choir ; Ewashko Singers, dir. Alexander Shelley (mai 2017, Analekta) (OCLC 1033597265) — Avec la Symphonie no 9 de Dvořák.
  • Short Stories[10] par Quatuor Bozzini (en) (2020)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Catherine Lalonde, « Ana Sokolovic - La dame venue de Belgrade », Le Devoir,‎ , G3 (lire en ligne)
  2. « Ana Sokolovic - Biographie » (consulté le )
  3. « Vitrine des compositeurs : Ana Sokolovic : Biographie » (consulté le )
  4. « Faculté de musique: Ana Sokolovic » (consulté le )
  5. Marie-Aude Roux, « L’opéra « Svadba », une affaire de femmes, à Aix-en-Provence », Le Monde,‎ , p. 12 (lire en ligne)
  6. Guillaume Tion, « "Svadba", y a comme une noce », Libération,‎ (lire en ligne)
  7. Denise Martel, « Sacrée "trésor national" », Le Journal de Québec,‎ , p. 68
  8. « Le Prix Serge-Garant à Ana Sokolovic », sur Le Devoir, (consulté le )
  9. « Thirst, by musica intima and Turning Point Ensemble », sur Redshift Music (consulté le )
  10. « Ana Sokolović: Short Stories, by Quatuor Bozzini », sur Collection QB (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]