Ana Ortiz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ortiz.
Ana Ortiz
Description de cette image, également commentée ci-après

Ana Ortiz en 2014.

Naissance (46 ans)
New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Séries notables Ugly Betty
Devious Maids

Ana Ortiz est une actrice américaine née le à New York. Elle est principalement connue pour avoir joué dans les séries télévisées Ugly Betty et Devious Maids.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Ana Ortiz est la fille d'Angel Ortiz, un conseiller municipal porto-ricain de Philadelphie, le premier hispanique à avoir été élu dans cette ville. Sa mère, qui est d'origine irlandaise, s'occupait d'enfants autistes. Dès son plus jeune âge, Ana Ortiz rêve de devenir ballerine. Elle étudie la danse classique pendant huit ans mais une grave blessure l'empêche de poursuivre son rêve. Elle se tourne alors vers la comédie et obtient un diplôme d'art à l'université.

Ana Ortiz débute sur les planches et part en Europe, quelque temps, faire plusieurs tournées avec sa troupe de théâtre. Sur scène, elle interprétera quelques grands classiques comme Les Liaisons Dangereuses et Hair. Grâce à ses nombreuses représentations, elle aura la chance d'être dirigée par le cinéaste américain oscarisé Philip Seymour Hoffman et de monter sur la scène mythique de Broadway[1]. Elle est reconnue, en 1999, par le magazine Time Out New York comme l'une des 10 meilleures interprètes de l'année.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts (1999-2005)[modifier | modifier le code]

Forte de son expérience acquise sur les planches, l'actrice entame sa carrière télévisuelle. En 1999, elle décroche un rôle mineur dans le téléfilm Docteur Quinn, Urgences, Commander in Chief, L'année d'après, elle commence à apparaître dans plusieurs séries télévisées : on la retrouve dans un épisode de New York Police Blues, puis, elle intègre le casting régulier de la série du réseau NBC, Kristin, portée par l'actrice Kristin Chenoweth, interrompue prématurément en raisons des audiences insuffisantes.

L'actrice ne baisse pas les bras et continue sur sa lancée, on peut l'apercevoir dans : Tout le monde aime Raymond, le show médical à succès Urgences, la série créée par l'actrice oscarisée Whoopi Goldberg, La Vie avant tout, mais aussi Do Over et joue une nouvelle fois pour New York Police Blues.

En 2003, l'actrice fait confiance, une nouvelle fois, au réseau NBC et intègre le casting principal de la série télévisée Adam Sullivan avec Scott Foley dans le rôle titre. Nouvel échec, puisque la série est arrêtée après la diffusion de huit épisodes[2] malgré des critiques encourageantes[3].

Peu farouche, l'actrice persévère et augmente sa visibilité grâce à ses apparitions aux programmes Greetings from Tucson, North Shore : Hôtel du Pacifique, Blind Justice et intègre le casting de la première et unique saison de la série Over There qui suit le quotidien d'une unité de la troisième division d'infanterie de l'armée américaine dans sa première incursion en Irak, avant de décrocher un contrat de plusieurs épisodes pour la série Boston Justice qui fait les beaux jours du réseau ABC.

Révélation télévisuelle - Ugly Betty (2006-2010)[modifier | modifier le code]

Et c'est finalement en 2006, qu'elle décroche le rôle qui lui permet d'accéder à la notoriété publique : elle incarne Hilda Suarez, la sœur de la célèbre Ugly Betty, adaptée d'une télénovela colombienne Yo soy Betty, la fea[4]. Notamment produite par l'actrice Salma Hayek, la série suit le parcours d'une fille au physique peu conventionnel dans un prestigieux magazine de mode. C'est un véritable succès d'audiences, la série reçoit d'excellentes critiques[5] et décroche plusieurs nominations et récompenses à de prestigieuses cérémonies[6]. L'ensemble du casting est par exemple, nommé lors de la quinzième cérémonie des Screen Actors Guild Awards[7]. Ana Ortiz remporte, en 2008, l'ALMA Awards de la meilleure actrice de série télévisée dans un second rôle[8],[9].

En 2010, la série est arrêtée. Cette même année, elle apparaît dans le clip d'Enrique Iglesias et Juan Luis Guerra "Cuando Me Enamoro", elle y joue le rôle d'une principale dans un collège[10].

Ana Ortiz invitée pour le The Heart Truth Fashion Show de 2008.

Parallèlement au tournage de la série, l'actrice continue d'être active au cinéma. En 2007, on la retrouve sur les écrans pour la comédie indépendante Tortilla Heaven. En 2008, elle partage l'affiche du téléfilm La Disparition de mon enfant, avec sa future collègue, Judy Reyes de Devious Maids. Une interprétation qui permet à Ana d'être citée au titre de meilleure actrice dans un second rôle, lors de la cérémonie des Imagen Awards, qu'elle a déjà gagné grâce à son rôle de sœur protectrice et authentique dans Ugly Betty. En 2009, elle est à l'affiche de la comédie En cloque mais pas trop aux côtés de Lindsay Lohan. Par la suite, l'actrice enchaîne les apparitions et joue les guets pour les séries : American Wives, Hung, Revenge. En 2011, on la retrouve pour le troisième volet des aventures de Big Mamma.

Confirmation télévisuelle - Devious Maids (2013-2016)[modifier | modifier le code]

Ana Ortiz, à la cérémonie des ALMA Awards de 2012.

En 2013, elle obtient l'un des premiers rôles de Devious Maids, produit par Eva Longoria, il s'agit de la nouvelle création de Marc Cherry, devenu célèbre grâce à Desperate Housewives. Diffusée en France sur la chaîne M6, elle y incarne Marisol Suarez, au caractère bien trempé. Présentée, comme les autres, en tant que domestique, son personnage réserve finalement des surprises au public et ne cesse d'évoluer au fil des saisons.

Adaptée d'une telenovela mexicaine qui suit le quotidien de femmes de ménage d'origine latine, la série reçoit des critiques majoritairement positives[11] et réalise de belles performances pour la chaîne[12]. L'actrice remporte l'Imagen Awards de la meilleure actrice dans une série TV grâce à sa prestation[9]. Elle est très fière de ce programme[13] et estime qu'Hollywood fait de grand pas vers la diversité[14]. La série est finalement arrêtée en 2016[15].

L'actrice n'en oublie pas sa carrière au cinéma et joue la comédie pour le film Sleeping with the Fishes, qui lui permet d'être une nouvelle fois nommée aux Imagen Awards [9]qui récompense les représentations positives des latinos dans l'industrie du divertissement. Entre 2014 et 2015, l'actrice multiplie les apparitions dans de nombreuses séries tels que : Murder, Les Griffin, Black-ish, Covert Affairs et Marry Me. Elle pose également pour la campagne NOH8[16].

En 2016, après un épisode de la série Royal Pains, elle s'amuse à doubler des personnages pour les besoins de deux séries télévisées d'animation Home: Adventures with Tip & Oh et Elena of Avalor. Une expérience qu'elle connaissait déjà puisqu'elle a déjà doublé pour des films d'animations comme Batman: Gotham Knight et Noah.

Poursuite de carrière[modifier | modifier le code]

En 2017, après avoir participé à un épisode de la série policière et comique, Angie Tribeca, elle intègre la distribution principale de la prochaine série, produite par le réseau ABC, Charlie Foxtrot. Elle rejoint l'acteur Jason Biggs dans cette comédie qui raconte les histoires d'un dentiste devant garder un œil sur sa belle-sœur et ses deux enfants pendant que son frère est en Irak[17].

Elle continue d'être active dans le domaine du doublage en rejoignant le casting du film d'animation Les Mondes de Ralph 2, dont la sortie est prévue en 2018[18]. On la retrouve également dans le film dramatique d'horreur, The Keeping Hours, qui raconte les retrouvailles surnaturelles entre un couple et leur fils, décédé prématurément 10 ans plus tôt[19].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Depuis 2004, Ana partage la vie du musicien, Noah Lebenzon. Après s’être fiancés en août 2006, ils se sont mariés le 9 juin 2007 à Rincón, à Porto Rico[20]. Ensemble, ils ont eu deux enfants ; une fille, prénommée Paloma Louise Lebenzon (née le ), et un garçon, prénommé Rafael Lebenzon (né le ).

Ana Ortiz s'engage dans la sensibilisation contre les violences domestiques. En effet, elle cite ses propres expériences comme moteur de cette implication. Investie dans une relation amoureuse, son conjoint s'était révélé physiquement abusif envers elle[21].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries Télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Ana Ortiz, en 2013, lors de la présentation du casting de la série Devious Maids aux médias.

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[9].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ana Ortiz Biographie », sur purebreak.com
  2. « L'après Felicity (Novembre 2013) », sur http://felicityhommage.free.fr/
  3. (en) « Adam Sullivan - A.U.S.A. (original title) », sur imdb.com
  4. bedou, « Le Saviez-Vous ? », sur www.hypnoseries.tv
  5. « "Ugly Betty" : une fille en or ! », sur allocine.fr,
  6. Mehdi Omaïs, « Emmy Awards 2008 : les séries finalistes ! », sur allocine.fr,
  7. « Kate Winslet, Christina Applegate, Penelope Cruz, Sean Penn... une constellation de stars au Screen Actors Guild Awards ! », sur www.purepeople.com,
  8. (en) « The 2008 ALMA Awards - Press Room (Ana Ortiz) », sur www.zimbio.com
  9. a, b, c et d (en) « Ana Ortiz - Awards imdb », sur imdb.com
  10. « Devious Maids : 4 choses à savoir ! », sur terrafemina.com, (consulté le 9 janvier 2017)
  11. Jean-Maxime Renault, « "Devious Maids" : qu'a pensé la presse US de la nouvelle série du créateur des "Housewives"? », sur allocine.fr,
  12. Thomas Destouches, « Renouvellement de "Devious Maids", la nouvelle série du créateur de "Desperate Housewives" », sur allocine.fr,
  13. Fabrice Staal, « Ana Ortiz : « “Devious Maids”, c'est ma famille ! » », sur cinetelerevue.be,
  14. Constance Jamet, « Ana Ortiz de Devious maids : «Hollywood fait de grands pas vers la diversité» », sur http://tvmag.lefigaro.fr,
  15. bb, « Devious Maids annulée : il n'y aura pas de saison 5 ! », sur allocine.fr,
  16. (en) Nichole Fratangelo, « Latino Celebrities Involved With the NOH8 Campaign », sur latina.com, Latina (en), .
  17. Anne-Sophie Vermorel, « CASTINGS EN SÉRIES PILOTS : THE RESIDENT, LINDA FROM HR, SEARCHERS... », sur http://seriesaddict.fr,
  18. (en) Adam Barnhardt, « Wreck-It-Ralph 2 Adds Ugly Betty's Ana Ortiz », sur http://comicbook.com/,
  19. (en) « The Keeping Hours (2017) », sur http://www.imdb.com/
  20. http://www.people.com/people/article/0,,20042007,00.html
  21. « Ana Ortiz of 'Ugly Betty' let her pain fuel Hilda's - USATODAY.com », sur usatoday30.usatoday.com (consulté le 10 janvier 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :