Ana Dabović

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ana Dabović
Image illustrative de l'article Ana Dabović
Sous le maillot du Dynamo Moscou en 2013.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Serbie Serbie
Naissance (28 ans)
Cetinje
Taille 1,89 m (6 2)
Situation en club
Club actuel Sparks de Los Angeles
Yakin Dogu University
Numéro 23
?
Poste arrière
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2005–2006
2006–2007
2007-2008
2008–2009
2009–2010
2010–2011
2011–2012
2012–2013
2013–2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017

2015
2016
ŽKK Herceg Novi
ŽKK Herceg Novi
Flamutari Viore
ŽKK Herceg Novi
Aris WBC
Dyn. Novossibirsk
Wisła Cracovie
TED Ankara
Dynamo Moscou
Ormanspor
Yakin Dogu University
Dynamo Moscou

Sparks de Los Angeles
Sparks de Los Angeles
0?
0?
0?
0?
0?
20,3
04,6
17,5
14,2
0?
0[1]?
?

8,8
3,0[2]
Sélection en équipe nationale **
2011- Drapeau : Serbie Serbie

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Ana Dabović (en serbe Ана Дабовић), née le à Cetinje (actuel Monténégro ; ex-Yougoslavie), est une joueuse serbe de basket-ball. Sa sœur Milica Dabović est également une joueuse professionnelle. Tireuse capable de gros cartons et de retourner le cours d'une rencontre, elle est une arrière-ailière physique et polyvalente qui ne répugne pas à défier en pénétration[1].

En avril 2015, elle prend la présidence du club de ŽKK Vojvodina Novi Sad[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

En Russie en 2010-2011, elle inscrit 19,5 points en championnat et même 20,3 points en Eurocoupe[4]. Après une année à Cracovie (4,6 points, 1,5 rebond et 1,1 passe décisive en Euroligue, 7,6 points, 1,9 rebond et 2,4 passes décisives en championnat), elle signe durant l'été 2012 pour le club turc qualifié pour l'Eurocoupe du TED Ankara[5].

En Turquie, elle réussite 16,9 points, 4,2 rebonds et 2,6 passes décisives. Pour l'année suivante, elle fait son retour en Russie, cette fois au ŽBK Dynamo Moscou[4]. Elle y remporte l'Eurocoupe (6,7 points, 2,2 passes décisives et 1,8 rebonds en championnat mais surtout 14,2 points, 2,2 rebonds et 3,1 passes décisives en compétitions européennes[6]). L'année suivante, on la retrouve en Turquie avec Ormanspor [7]. En 2014, la FIBA Europe la désigne troisième meilleure joueuse européenne derrière les seules Alba Torrens et Sancho Lyttle[8]. Après une saison réussie sur le plan statistique (18 points, 4,0 rebonds et 4,1 passes décisives), mais une antépénultième place, elle signe durant l'été pour l'ambitieux promu Yakin Dogu University[9].

WNBA[modifier | modifier le code]

Arrivée en WNBA après le championnat d'Europe 2015, elle trouve sa place dans une équipe des Sparks en difficulté dans l'attente du retour de sa star Candace Parker. Début août face aux Stars de San Antonio, elle inscrit 13 points dont 5 dans les dernières minutes pour permettre à son équipe de l'emporter[10]. Face au Fever le 18 août 2015, elle est intronisée dans le cinq de départ et inscrit 12 points en 31 minutes mais ne peut empêcher le succès d'Indiana sur les Californiennes[11]. Face au Fever de l'Indiana le 26 août, elle inscrit le panier de la victoire à six secondes de la fin dans une rencontre où elle est décisive avec 18 points[12]. Elle figure également dans la WNBA All-Rookie Team 2015 en cinquième position[13].

Début mars, Los Angeles annonce la re-signer pour la saison WNBA 2016[14]. Les Sparks remportent le titre de champion de la saison WNBA 2016[15].

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

En 2012, elle joue un rôle important pour aider la Serbie à obtenir sa qualification pour l'Euro 2013 étant sa meilleure scoreuse (14,4 points par rencontre), auxquels il faut ajouter 3,4 rebonds, 2,4 passes décisives et 1,9 interception[5].

Elle est membre de l'équipe nationale serbe qui décroche la 4e place de l'Euro, qualificative pour le Championnat du monde de basket-ball féminin 2014. Bien que maladroite à trois point au Mondial 2014, elle reste meilleure marqueuse de son équipe. Ses 24 points (dont 22 dans le premier quart temps[16]) sont remarqués par les Sparks de Los Angeles[1] qui la signent en février 2015[17].

Au Championnat d'Europe de basket-ball féminin 2015, elle marque notamment 31 points face à la Turquie (75-63) en quarts de finale[18]. Elle conduit la Serbie au titre européen en battant la France en finale du Championnat d'Europe 2015 sur le score de 76 à 68, dont 25 points pour elle, ce qui permet au pays d'être directement qualifié pour les Jeux olympiques de Rio[19].

Clubs[modifier | modifier le code]

Saisons Équipe Pays
2005–2007 ŽKK Herceg Novi Drapeau du Monténégro Monténégro
2007-2008 Flamutari Viore
2008–2009 ŽKK Herceg Novi Drapeau du Monténégro Monténégro
2009–2010 Aris WBC Drapeau de la Grèce Grèce
2010-2011 Dynamo Novossibirsk Drapeau de la Russie Russie
2011-2012 Wisła Cracovie Drapeau de la Pologne Pologne
2012-2013 TED Ankara Drapeau de la Turquie Turquie
2013-2014 ŽBK Dynamo Moscou Drapeau de la Russie Russie
2014-2015 Ormanspor Drapeau de la Turquie Turquie
2015- Yakin Dogu University Drapeau de la Turquie Turquie

Palmarès[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Ana Dabović », FIBA (consulté le 27 juin 2015)
  2. (en) « Ana Dabović », WNBA (consulté le 10 octobre 2016)
  3. « Najlepša srpska košarkašica koja igra u WNBA postala predsednik Vojvodine », telegraf.rs
  4. a et b (en) Jānis Kacēns, « Dynamo Moscow sign Ana Dabovic », Love Somen's Basketball, (consulté le 27 juin 2015)
  5. a et b (en) Jānis Kacēns, « TED Ankara sign Serbian wing Ana Dabovic », Love Somen's Basketball, (consulté le 27 juin 2015)
  6. (en) Jānis Kacēns, « Dynamo Moscow sign Ana Dabovic », Love Somen's Basketball, (consulté le 27 juin 2015)
  7. (en) « Ormanspor signs Serbian guard Ana Dabovic and Dutch forward Chatilla van Grinsven », Love Somen's Basketball, (consulté en 227 juin 2015)
  8. (en) « Ana Dabovic third best player in Europe in 2014 », (consulté le 27 juin 2015)
  9. (en) Jānis Kacēns, « Yakin Dogu University signs Serbian guard Ana Dabovic », Love Women's Basketball, (consulté le 19 juillet 2015)
  10. (en) Jānis Kacēns, « Roundup: Dream continues slipping from playoff contention », Love Women's Basketball, (consulté le 4 août 2015)
  11. (en) « Fever rally from 14-point halftime deficit, beat Sparks », WNBA, (consulté le 19 août 2015)
  12. (en) Jānis Kacēns, « Ana Dabovic lifts Sparks past Fever, Marianna Tolo sustains knee injury », LOve Women's Basketball, (consulté le 30 août 2015)
  13. a et b (en) « Storm’s Jewell Loyd Headlines 2015 WNBA All-Rookie Team », WNBA, (consulté le 26 septembre 2015)
  14. (en) « Los Angeles Sparks re-sign Serbian guard Ana Dabovic », hoopfeed.com, (consulté le 2 mars 2016)
  15. a et b (en) Jack Maloney, « Candace Parker, At Long Last, A WNBA Champion », wnba.com, (consulté le 23 octobre 2016)
  16. (en) Albert Lee, « FIBA World Championships 2014: Team USA has offensive advantages and defensive concerns in group play », swishappeal.com, (consulté le 27 juin 2015)
  17. (en) Albert Lee, « Ana Dabovic signs with the Los Angeles Sparks », swishappeal.com, (consulté le 27 juin 2015)
  18. Alycia S, « Les serbes solides, Ana Dabovic sur un nuage ! », Daft dunk, (consulté le 27 juin 2015)
  19. a et b Arnaud Dunikowski, « La France en argent », FFBB, (consulté le 28 juin 2015)
  20. Vincent Thiollière, « LES BLEUES ÉCHOUENT AU PIED DU PODIUM », bebasket.fr, (consulté le 21 août 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]