Anaïs de Raucou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bazin.

Anaïs de Raucou, dit Anaïs Bazin, né à Paris en 1797 et mort en 1850, est un historien et homme de lettres français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils adoptif d'un riche avoué nommé Bazin dont il adopte le nom[1], il fait de brillantes études à Paris et entre dans les gardes du corps de Louis XVIII (1814). En 1815, il abandonne la carrière militaire et devient avocat, profession il quitte rapidement pour se consacrer aux lettres.

Publications[modifier | modifier le code]

  • La Cour de Marie de Médicis, mémoires d'un cadet de Gascogne, 1615-1618, 1830
  • Éloge historique de Chrétien Guillaume de Lamoignon de Malesherbes, 1831 (couronné par l'Académie française)
  • L'Époque sans nom, esquisses de Paris, 1830-1833, 2 vol., 1833. 6 esquisses sont disponibles en ligne.
  • Histoire de France sous Louis XIII, 4 vol., 1838 (2e prix Gobert)
  • Histoire de France sous le ministère du cardinal Mazarin, 2 vol., 1842. Nouvelle édition : Histoire de France sous Louis XIII et sous le ministère du cardinal Mazarin, 1610-1661, 4 vol., 1846
  • Études d'histoire et de biographie, 1844
  • Notes historiques sur la vie de Molière, 1851

Analyse[modifier | modifier le code]

Ses esquisses de Paris, rassemblées sous le titre de L'époque sans nom, forment un tableau précieux du Paris du début de la monarchie de juillet (de 1830 à 1833). Celle consacrée à l'arrivée du choléra-morbus à Paris est l'un des deux grands témoignages que nous ayons sur cette première apparition de l'épidémie en France, avec quelques textes de Heinrich Heine. Toujours dans ce recueil, on trouve la première typologie du flâneur, texte d'une grande qualité littéraire, dont Walter Benjamin, étrangement, ne fait jamais mention. Tombé dans l'oubli, Anaïs Bazin ne fut salué, à sa mort, que dans un texte en demi-teinte de Sainte-Beuve, repris par la suite dans ses Causeries du jeudi.[réf. nécessaire]

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.246