Anaïs Bouton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anaïs Bouton
Image dans Infobox.
Portrait d'Anaïs Bouton (2016).
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
-
Nationalité
Formation
Université Panthéon-Sorbonne
London Guildhall University (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse

Anaïs Bouton de Moulins, née Anaïs Bouton, est une journaliste française qui anime l'émission Zemmour et Naulleau sur Paris Première, dont elle a été la directrice des programmes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance, jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Anaïs Bouton est née en 1970[1] en région parisienne[2]. Le , sa mère l'emmène à la rédaction du Nouvel Obs pour fêter la victoire de François Mitterrand à l'élection présidentielle[2].

Après deux ans en classes préparatoires littéraires, un master d'anglais à Londres, une maîtrise d'histoire (portant sur l'éducation populaire à Paris au XIXe siècle[3]) et un DESS de droit de la communication à l'université Paris I Panthéon Sorbonne, elle commence sa carrière de journaliste par un stage au 20 heures de Paul Amar sur Paris Première en 1994[2],[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1996, elle rejoint France Télévisions, groupe pour lequel elle réalise des sujets et présente C'est clair pour tout le monde, 26' d'arrêt et Rince ta baignoire ; elle devient ensuite journaliste pigiste pour M6, France 2 et Arte, notamment dans les domaines du cinéma, de l'art et de la culture[4]. Elle collabore aussi avec le groupe Turner (Cartoon Network) et intègre parallèlement le groupe Script, pôle de scénaristes dirigés par Laurent Zeitoun (Quad Productions) et Maurice Barthélémy.

Cofondatrice et rédactrice en chef de la chaîne de cinéma « cineinfo.fr », elle revient à l'antenne sur les chaînes cinéma du groupe Canal+ pour le Festival de Cannes 2001 avec Thierry Chèze[réf. nécessaire].

Directrice éditoriale de la chaîne Paris Première, depuis 2001, elle devient directrice des programmes de la chaine en 2012[5],[6].

En , elle prend en charge l'animation de l'émission Zemmour & Naulleau[7] et participe à l'émission Ça balance à Paris, présentée par Éric Naulleau[1].

En , elle rejoint RTL pour animer avec Thomas Hugues La curiosité est un vilain défaut de 14 h à 15 h, en remplacement de Sidonie Bonnec, en congé de maternité[8].

À l'été 2020, elle anime Les auditeurs ont la parole puis RTL midi et RTL soir le week end[9].

À la rentrée 2021, elle prend en charge l'animation du Journal Inattendu sur RTL.

Elle est membre du bureau de l'association Pour les Femmes dans les Médias (@PFDM), fondée par Françoise Laborde et ensuite présidée par Laurence Bachman et Bouchera Azzouz[10].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Anaïs Bouton est mariée depuis 2009 au présentateur Xavier de Moulins[11]. Ils élèvent leurs trois filles, l'une issue d'une précédente union de son époux, les deux autres de leur union[4],[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Mustapha Kessous, « Anaïs Bouton passe devant la caméra », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  2. a b et c « Anaïs Bouton, invitée de la semaine ! », sur vl-media.fr, (consulté le ).
  3. Anaïs Bouton, Jacques Rougerie (dir.) et Adeline Daumard (dir.), « L'éducation populaire à Paris 1832-1834 », sur sudoc.abes.fr, (consulté le ).
  4. a b et c Télé-Loisirs, « Anaïs Bouton : biographie, news, photos et vidéos », sur programme-tv.net (consulté le ).
  5. « Anaïs Bouton de Paris Première: "On a un esprit espiègle et une complicité avec le téléspectateur" », sur 20minutes.fr, (consulté le ).
  6. Mustapha Kessous, « Anaïs Bouton : "Paris Première, c’est mieux que le TGV !" », sur LeMonde.fr, (consulté le ).
  7. « Zemmour & Naulleau (Paris Première) : Anaïs Bouton remplace Valérie Brochard dès le mercredi 12 octobre », sur toutelatele.com, (consulté le ).
  8. a et b Céline Fontana, « Xavier de Moulins et Anaïs Bouton : "La vie à la maison est une grande conférence de rédaction !" », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  9. « Anaïs Bouton », sur rtl.fr (consulté le )
  10. « Signature de la charte « Pour les femmes dans les médias » au ministère de la Culture », sur offremedia.com, (consulté le ).
  11. « Xavier de Moulins, fou d'Anaïs: "Je ne sais pas qui est le plus jaloux des deux" », sur purepeople.com, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]