Amyntas II de Macédoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amyntas.
Amyntas II de Macédoine
Titre
Roi de Macédoine
Prédécesseur Archélaos II
Successeur Pausanias
Biographie
Dynastie Argéades
Date de naissance Ve siècle av. J.-C.
Date de décès
Lieu de décès Macédoine
Nature du décès Assassinat
Père Ménélaos
ou Archélaos Ier
Enfants Philippe
Ptolémée Ier
Religion Religion grecque antique
Résidence Æges
(Royaume de Macédoine)

Amyntas II « Micros »[1] de Macédoine (en grec ancien : Ἀμύντας Βʹ ο Μικρός ὁ Μακεδών / Amýntas ho Micrόs ho Makedốn ; né au Ve siècle av. J.-C. et mort assassiné en -393 av. J.C.) est un roi de Macédoine de la dynastie des argéades qui règne entre -394 et -393 av. J.-C..

Biographie[modifier | modifier le code]

Macédoine du temps d'Amyntas II

Il est le petit-fils d'Alexandre Ier et/ou fils[2] illégitime et gendre d'Archélaos Ier de Macédoine.

Il reprend tout d'abord l'apanage de son père en Haute-Macédoine.

En , Amyntas, aidé par le roi des thraces Odryses Sitalcès, se lance à l'assaut de son oncle Perdiccas II pour le trône de Macédoine, mais ce dernier parvient à négocier la paix par l'intermédiaire d'un médiateur, Seuthès, neveu de Sitalcès. Amyntas doit alors se contenter de sa principauté héréditaire.

Il devient roi de toute la Macédoine en . Il estime ses droits supérieurs à ceux de Pausanias de Macédoine qui n'est que le fils d'un usurpateur[3]

Amyntas Micros disparaît rapidement après un an de règne[4]car il est assassiné lui aussi par Derdas II prince de Lyncestide[5].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Paul Cloché Histoire de la Macédoine jusqu'à l'avènement d'Alexandre le Grand, Bibliothèque Historique Payot, Paris 1960.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Micros: Le petit en grec.
  2. D'autres sources affirment qu'il est le fils de Ménélaos, lui même fils d'Alexandre Ier.
  3. Paul Cloché Histoire de la Macédoine jusqu'à l'avènement d'Alexandre le Grand Payot Paris (1960) p. 106.
  4. Eusèbe de Césarée Chronique p. 229.
  5. Paul Cloché op.cit p. 107.