Amstel Gold Race féminine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la course féminine. Pour la course masculine, voir Amstel Gold Race.
Amstel Gold Race féminine
Généralités
Sport
Création
Nombre d'éditions
6 (en 2019)Voir et modifier les données sur Wikidata
Périodicité
Annuelle (avr.)
Type / Format
Lieu(x)
Catégories
Site web officiel
Palmarès
Dernier vainqueur
Plus titré(s)
Compétitions actuelles
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la dernière compétition voir :
Amstel Gold Race féminine 2019

L'Amstel Gold Race féminine est une course cycliste d'un jour créée en 2001 et patronnée par la marque de bière Amstel[1]. Elle parcourt le sud de la province du Limbourg aux environs de Maastricht, ainsi que parfois la Belgique voisine. Les principales difficultés se trouvent à Fauquemont-sur-Gueule (Valkenburg). Depuis 2003, l'arrivée de la course se situe au sommet du Cauberg.

Elle est organisée en parallèle de la course masculine éponyme de 2001 à 2003. En 2017, la course réapparaît et devient une manche de l'UCI World Tour féminin. Entretemps, une épreuve similaire se court en catégorie 1.2 à Fauquemont : la Hills Classic.

Histoire[modifier | modifier le code]

De 2001 à 2003, trois éditions de l'Amstel Gold Race pour les femmes sont organisées. En 2003, elle fait partie de la Coupe du monde féminine[2]. La course commence à Maastricht, 30 minutes après celle des hommes. Elle est tracée sur plus de 114 km, dont neuf ascensions (Maasberg, Adsteeg, Lange Raaberg, Bergseweg, Sibbergrubbe, Cauberg, Bemelerberg, Keutenberg) et l'arrivée sur le Cauberg[3].

La course est interrompue après la troisième édition, car l'organisation le même jour et en grande partie sur les mêmes routes que la course masculine s'avère trop difficile. Ainsi, les courses féminine et masculine de 2003 ont menacé de s'entrechoquer[4].

Pour son retour au calendrier en 2017, la course est remportée par la Néerlandaise Anna van der Breggen.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgAnnéeVainqueurDeuxièmeTroisième
2001NED Debby MansveldNED Mirjam MelchersNED Leontien van Moorsel
2002NED Leontien van MoorselNED Mirjam MelchersAUS Katherine Bates
2003GBR Nicole CookeAUS Olivia GollanLTU Edita Pučinskaitė
2017NED Anna van der BreggenGBR Lizzie DeignanNED Annemiek van Vleuten
POL Katarzyna Niewiadoma
2018NED Chantal BlaakNED Lucinda BrandAUS Amanda Spratt
2019POL Katarzyna NiewiadomaNED Annemiek van VleutenNED Marianne Vos

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le nom ne se réfère donc pas directement à la rivière Amstel, qui traverse la ville d'Amsterdam.
  2. (en) Jeff Jones, « 38th Amstel Gold Race - World Cup status for women's Amstel », sur autobus.cyclingnews.com, CyclingNews (consulté le 28 novembre 2015)
  3. (en) Jeff Jones, « 38th Amstel Gold Race - CDM. Nicole Cooke holds off charging peloton », sur autobus.cyclingnews.com, CyclingNews (consulté le 28 novembre 2015)
  4. Anna van der Breggen powers to a solo victory at women’s Amstel Gold Race return

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]