Amphithéâtre de Milan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Amphithéâtre de Milan
Les vestiges de l'amphithéâtre
Les vestiges de l'amphithéâtre

Lieu de construction Milan (Italie)
Date de construction IIe siècle ou IIIe siècle
Dimensions externes 129,5 m par 109,3 m
Dimensions de l’arène 71 m par 41 m
Géographie
Coordonnées 45° 27′ 27″ nord, 9° 10′ 43″ est

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Amphithéâtre de Milan
Liste d'amphithéâtres romains

L'amphithéâtre de Milan était l'amphithéâtre romain de la ville antique de Mediolanum, l'actuelle ville de Milan, en Italie.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'amphithéâtre fut construit à proximité de la Porta Ticinese aux IIe et IIIe siècles, époque où Milan prenait de l'importance politiquement et économiquement, tandis que Rome déclinait. Le monument fut utilisé jusqu'à ce que la cité deviennent l'une des capitales de l'Empire romain d'Occident (IVe et Ve siècles). Il est alors abandonné, alors que le Christianisme bannit les jeux d'arènes, et que la crise de l'Empire interrompit l'importation des animaux pour les combats.

Il devint alors une carrière de pierre, notamment lors de la construction de la basilique Saint-Laurent de Milan.

Étant localisé en dehors de l'enceinte fortifiée, l'édifice fut démoli lors d'une attaque des barbares, car il pouvait servir de place forte pour les assaillants. Ces événements prirent peut-être place en 402, lors de l'invasion de l'Italie par les Wisigoths, en 452, lorsque Attila ravagea l'Italie du Nord, ou bien encore durant la Guerre des Goths au VIe siècle.

Description[modifier | modifier le code]

Les ruines de l'amphithéâtre sont très arasées. Néanmoins, les vestiges ont permis aux archéologues de déterminer les dimensions du monument (129,5 m par 109,3 m) et de l'arène (71 m par 41 m)[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Herbert W. Benario, « Amphitheatres of the Roman World », The Classical Journal, vol. 76, t. 3,‎ , p. 255-258. Il ne s'agissait pas, contrairement à ce qui est parfois affirmé, le troisième plus grand amphithéâtre du monde romain après le Colisée et l'amphithéâtre de Capoue.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]