Amour obsessionnel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'amour obsessionnel est un état hypothétique dans lequel une personne ressent un désir obsessionnel de posséder une autre personne, envers qui il a une forte attirance, avec une incapacité à accepter l'échec ou le rejet[1]. Bien que non répertorié pour les diagnostics mentaux du DSM 5, certaines personnes affirment que l'amour obsessionnel est considéré comme une maladie mentale semblable aux troubles de l'attachement, au trouble de la personnalité limite, et à l'érotomanie. Les amoureux obsessionnels peuvent se sentir totalement incapables d'empêcher des comportements extrêmes, tels que des actes de violence à l'égard d'eux-mêmes. ils peuvent être tout à fait convaincus que leurs sentiments sont l'amour, et peuvent rejeter l'idée que leur grave obsession ne correspond pas à de l'amour [2]. Le trouble obsessionnel amoureux a été fréquemment utilisé et/ou exagéré dans les médias de masse, souvent par le biais d'une femme faisant preuve d'affection envers un homme, soit d'une manière comique, soit d'une manière terrifiante [3], [4], [5].

Références culturelles[modifier | modifier le code]

Un exemple d'obsession amoureuse dans la culture populaire, vient de la série animée de Nickelodeon, « Hé Arnold! ». Dans la série, le personnage principal, Arnold, est cruellement traité à maintes reprises par sa camarade de classe Helga Pataki, qui tente de cacher le fait qu'elle est secrètement amoureuse de lui ; trouble obsessionnel est tel qu'elle a construit de nombreux sanctuaires et elle a écrit plusieurs poèmes qui lui sont dédiés. Arnold semble inconscient des sentiments d'Helga tout au long de la série. Son secret a été révélé en dans l'adaptation cinématographique de 2002, et va jusqu'à l'embrasser passionnément sur les lèvres pour le prouver. Cependant, Arnold a donné, à Helga, une chance de rétracter ses aveux à la fin du film, l'attribuant à la « chaleur de l'instant ». Il est révélé, dans un épisode de la quatrième série (« Helga sur le canapé »), qu'Arnold fut la première personne que Helga a apprécié, et depuis, elle l'a aimé. Elle a aussi révélé à un psychanalyste, dans le même épisode, qu'elle avait peur d'être rejeté par Arnold. Le créateur Craig Bartlett a révélé que la suite du film de 2002 sortira, et il décidera du vrai destin concernant la relation d'Arnold et Helga.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Susan Forward et Craig Buck, Obsessive Love : When It Hurts Too Much to Let Go, New York, Bantam Books, , 278 p. (ISBN 978-0-553-38142-9).
  2. (en) Jocelyn Voo, « Love addiction : How to break it », sur CNN, (consulté le 18 janvier 2017).
  3. (en) R.M. Vijayakar, « Priya Banerjee to Reprise Juhi Chawla's Role in Karanvir Vohra's 'Darr' Remake », sur India West, (consulté le 18 janvier 2017).
  4. (en) Birchall et Guy, « Lisa Snowden's stalker sectioned after bombarding the star with nearly 1000 text messages », The Sun,‎ (lire en ligne, consulté le 18 janvier 2017).
  5. (en) Michael Coveney, « 'The Phantom of the Opera': Ghosts of a love affair », The Independent,‎ (lire en ligne).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Susan Peabody, Addiction to Love : Overcoming Obsession and Dependency in Relationships, Berkeley, Ten Speed Press, (1re éd. 1989), 195 p. (ISBN 9780890877159).