Amos (prophète)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Amos
Description de cette image, également commentée ci-après
Amos, icone russe du début du XVIIIe siècle

עָמוֹס

Naissance VIIIe siècle av. J.-C.
Décès 745 av. J-C
Nationalité Tekoa
Pays de résidence Royaume de Juda
Activité principale
Troisième des douze petits prophètes
Autres activités
Auteur du Livre d'Amos

Compléments

Contemporain de Jéroboam II, roi d'Israël et d'Ozias, roi de Juda

Amos (עָמוֹס en hébreu) est le troisième des douze petits prophètes de la Bible. Il est l'auteur présumé du Livre d'Amos, constitutif du Tanakh ou Ancien Testament.

Biographie[modifier | modifier le code]

Berger de Tekoa[1], il déclare "je ne suis ni prophète, ni fils de prophète"[2]. Il n'est donc pas issu de l'école des prophètes, ce qui, selon lui, en fait un réel prophète. Cette déclaration marque ainsi un tournant chez les prophètes de la Bible. Ses prophéties ont lieu deux ans avant un tremblement de terre à Ozias, dont il est question dans Amos 1:1, "...deux ans avant le tremblement de terre. "[3] Le prophète Zacharie évoque également ce tremblement de terre, plusieurs siècles après : Zacharie 14:5, "Et tu fuiras comme tu as fui le tremblement de terre aux jours d'Ozias, roi de Juda." Bien qu'issu du royaume de Juda, il s'adresse au royaume de Samarie, en particulier aux villes de Samarie et Béthel[4].

Jéroboam II (v. 781-741 av. J.-C.), souverain du royaume du Nord, conquiert rapidement la Syrie, Moab et Ammon, et étend ainsi ses dominations depuis la source de l'Oronte au nord jusqu'à la mer Morte au sud. L'empire du Nord connait une longue période de paix et de prospérité marquée par un renouveau du développement artistique et commercial. Cependant, la corruption sociale et l'oppression des pauvres et des impuissants sont répandues, et certains habitants fusionnaient au culte de Dieu le culte de divinités païennes[5].

Premier prophète à écrire les messages qu'il recevait, il est célèbre pour la qualité de son expression. C'est le père spirituel d'Isaïe. Le livre qu'il a écrit étant la seule source produite à son sujet, il est difficile de connaître le personnage historique[6].

Appelé à prêcher à Béthel, il annonce la chute de la dynastie régnante et du royaume du nord. Le chef des prêtres, Amaziah, le dénonce au roi et on lui conseille de quitter le royaume, ce qu'il fit probablement. Ainsi, faute de pouvoir parler, il écrivit son message, afin qu'il puisse être transmis à plusieurs générations. Il devint alors le premier prophète littéraire connu. On pense que le prophète Osée connaissait le livre d'Amos, malgré l'absence de preuve. En revanche, on est sûr qu'Ésaïe le connaissait. Amos a sûrement écrit à Jérusalem après son expulsion, avant de confier son livre à des fidèles vivant dans cette ville.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coogan, Michael. A Brief Introduction to the Old Testament. p. 257. Oxford: Oxford University Press, 2009.
  2. Holman Bible Editorial Staff, Holman Concise Bible Dictionary, B&H Publishing Group, USA, 2011, p. 21
  3. The Bible, English Standard Version
  4. Darman, J Andrew. Amos. "Harper Collins étudie la Bible". Édité par Meeks, Wayne A. San Francisco : HarperCollins, 2006.
  5. Gigot, Francis. "Amos." the catholic encyclopedia. Vol. 1. New York : Robert Appleton Company, 1907. 11 fév. 2014
  6. The Old Testament Library Collection, The Westminster Press, , 1-7 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :