Amory Starr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la sociologie
Cet article est une ébauche concernant la sociologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Starr.

Amory Starr est une sociologue nord-américaine, actuellement professeure en sociologie des mouvements sociaux à la Colorado State University.

Son ouvrage le plus connu est Naming the enemy: anti-corporate movements confront globalization, paru en 2000 et depuis ouvrage de référence en sociologie des mouvements sociaux[1].

Activiste, elle participe également aux mobilisations dont elle rédige des compte-rendus, des analyses sur l'Internet, notamment dans Indymedia[2]. Exemples (en) : Seattle 1999[3],Los Angeles 2000[4], Québec 2001[5], NY 2002[6], Sacramento 2003[7], Cancun 2003[8], Miami 2003[9] (à compléter).

Naming the enemy : anti-corporate movements confront globalization[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Naming the enemy.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Naming the Enemy: Anti-corporate Movements Confront Globalization, 2000, Zed Books.
  • Global Revolt Guidebook to Alterglobalization, 2005, Zed Books.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il n'est pas encore traduit de l'anglais mais se retrouve dans les bibliothèques universitaires
  2. voir trabal.org
  3. From avstarr@lamar
  4. What happened to DAN in LA
  5. The Manifestation
  6. report from F2 manifestations against the World Economic Forum Meetings, New York City (February 1-3, 2002)
  7. j23
  8. Alto Total in Cancun
  9. http://www.trabal.org/texts/hunted500.htm

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]