Amolops larutensis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les amphibiens
Cet article est une ébauche concernant les amphibiens.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet Herpétologie.

Amolops larutensis est une espèce d'amphibiens de la famille des Ranidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique de la péninsule Malaise. Elle se rencontre en Malaisie péninsulaire et en Thaïlande, entre 43 et 1 500 m d'altitude[1],[2].

Description[modifier | modifier le code]

Amolops larutensis mesure de 20 à 30 mm (max : 45 mm) pour les mâles et de 40 à 54 mm pour les femelles (max : 75 mm). Son dos est sombre et marbré de clair (vert-jaune, blanc, parfois bleu pâle). Son ventre est blanc. Les mâles présentent des sacs vocaux de chaque côté de la gorge[3].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom d'espèce, composé de larut et du suffixe latin -ensis, « qui vit dans, qui habite », lui a été donné en référence au lieu de sa découverte, le mont Larut au Perak en Malaisie péninsulaire.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Boulenger, 1899 : Descriptions of new Batrachians in the Collection of the British Museum {Natural History). Annals and Magazine of Natural History, sér. 7, vol. 3, p. 275-277 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]