Ammouri Mbark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les Berbères image illustrant un chanteur image illustrant marocain
Cet article est une ébauche concernant les Berbères et un chanteur marocain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ammouri Mbark
Ammouri.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Genre artistique

Ammouri Mbark, né en 1951 à Irguiten, au pied du Haut Atlas près de Taroudant, et mort le à Casablanca[1], est un compositeur, chanteur et musicien marocain. Il est considéré comme un innovateur dans la musique berbère.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une enfance au sein de l'orphelinat de Taroudant dirigé par les sœurs franciscaines, il prend part aux chorales de l'institution et acquiert des techniques de chant[2].

Ammouri Mbark fera partie du groupe Ousman (signifiant Éclairs) qui obtient un vif succès dans des lieux de concert prestigieux comme l'Olympia de Paris, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles et le Palais d'Hiver à Lyon. Ce groupe se dissout en 1978 et Ammouri Mbark continue une carrière en solo et enregistre Tazwit nera nek dim a nmun (ce qui signifie en français Abeille, je veux être ton compagnon de route). Le musicien innove dans la musique berbère en alliant tradition et modernité et interprète le répertoire des poètes contemporains amazighs qu'il affectionne parmi lesquels Azayko, Mohamed El-Moustaoui, Akhiyyat..., dont les thèmes lyriques renforcent l'identité amazighe, et évoquent l'amour, l'errance et l'exil. Amouri Mbarek a obtenu le 3eme prix au Premier Festival de la chanson marocaine, qui s'est déroulé à Mohammedia en 1985. Il a participé a ce festival avec la chanson “Gennevilliers”, parole de Mr. Ali Azayko, orchestration & harmonie de Abdeslam Khachan, ancien chef d'orchestre royal (de 1973 a 1999).

Discographie[modifier | modifier le code]

Les albums[modifier | modifier le code]

Année Album
2015 Anaruz i Sifaw
2006 Afulki
1999 Ini Kra (avec Ali Chouhad Archach)
1994 Azemz Irufan
1993 Mamzak Inn
1992 Saqsa Amanar
1987 Gennevilliers
1984 Iggig N Ssif
1983 Amenzuy Gh Ujeddig
1980 Mamenk Ur Yalla
1978 Nekk Dik A Nmun
1976 Takendawt (groupe Ousmane)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]