Ammourapi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Proche-Orient ancien
Cet article est une ébauche concernant le Proche-Orient ancien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ammourapi (ou Hammourabi) fut le dernier roi de la cité d'Ougarit et régna vers 1215 - 1180 av. J.-C. Contemporain du Hittite Suppiluliuma II, son nom nous est parvenu par le biais d'une lettre (RS 18.17) écrite en réponse à une demande d'aide de la part du roi d'Alashiya[1]. Cette missive nous renseigne sur la situation dramatique dans laquelle se trouvait Ougarit lors de l'arrivée des Peuples de la mer.

« À mon père, les vaisseaux de l'ennemi sont venus ; mes cités ont brûle, et ils ont répandu le Mal dans mon pays. Mon père ne sait-il donc pas que toutes mes troupes et mes chariot sont au Pays d'Hatti, et que tous mes navires sont au Pays de Lukka ? (…) Ce pays est livré à lui-même. Que mon père soit averti : les sept vaisseaux de l'ennemi nous ont infligé de grands dégâts[2]. »

Aucune aide ne parvint et Ougarit fut rasée vers la fin de l'Âge du bronze.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Trevor Bryce, The Kingdom of the Hittites, Oxford University Press, 1998. p.367
  2. Jean Nougaryol et al. (1968) Ugaritica V : 87-90 no 24