Ammospermophilus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ammospermophiles, Écureuils-Antilopes

Ammospermophilus est un genre de petits rongeurs de la famille des sciuridae qui regroupe des espèces appelées ammospermophiles ou écureuils-antilopes. Ils ressemblent beaucoup aux tamias ou suisses pour les canadiens. Ils vivent dans le sud-ouest des États-Unis et le nord-ouest du Mexique dans les terrains de désert à végétation clairsemée.

Caractères communs aux écureuils-antilopes[modifier | modifier le code]

Morphologie[modifier | modifier le code]

Ces écureuils mesurent entre 14 et 17 centimètres de long, sans comprendre la queue de 6 à 10 centimètres. Ils pèsent seulement environ un quart de livre.

Le manteau de l'écureuil-antilope est gris rosâtre avec une raie blanche de chaque côté du corps. Cette raie s'arrête avant la tête. Il y a deux mues tous les ans : le manteau d'hiver a un sous-poil plus fin que le manteau d'été, qui a une sensation plus dure.

La femelle a dix mamelons[réf. nécessaire].

Comportement[modifier | modifier le code]

L'écureuil-antilope s'alimente de graines et d'insectes. Ce rongeur mène une existence principalement solitaire. Ce sont des animaux diurnes qui n'hibernent pas (quoi qu'ils soient moins actifs pendant l'hiver).

Comme d'autres écureuils, ce mammifère cache sa nourriture et creuse un nid (en tunnel) pour y dormir.

Espèces[modifier | modifier le code]

Selon ITIS (2 juin 2016)[1], le genre se répartit selon les espèces suivantes :

Chorologie[modifier | modifier le code]

Habitat[modifier | modifier le code]

Ces écureuils se trouvent généralement dans les zones arbustives sèches du sud des États-Unis et du Mexique. Ces zones sont sableuses, avec des rocher, et permettent aux animaux de creuser des terriers, à la fois abris contre les prédateurs et contre la chaleur du jour [2]. Les températures dans ces régions peuvent en effet dépasser 38° C pendant la journée et nécessitent des adaptations spécifiques pour survivre. Pendant la nuit, les températures dans ces zones désertiques et sèches peuvent par contre plonger en dessous de zéro, ce qui exige d'autres adaptations pour survivre.

Ces régions peuvent connaître de longues périodes de sécheresse[3]. A. harrisii peut se passer de surface d'eau libres pour se procurer son eau, mais va boire à l'occasion dans des bassins ou des flaques.

Distribution et effectifs[modifier | modifier le code]

Protection[modifier | modifier le code]

Les écureuils-antilopes et l'être humain[modifier | modifier le code]

Cet écureuil terrestre son nom d'antilope à sa queue blanche et à sa façon de la lever quand il avertit ses congénères d'un danger imminent[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ITIS, consulté le 2 juin 2016
  2. "Animal Diversity Web: Ammospermophilus leucurus" visité le 5 Janvier 2015.
  3. Zeiner, D.C., W.F. Laudenslayer, Jr., K.E. Mayer, and M. White, eds. 1988-1990. California Wildlife. Vol. I-III, California Depart. of Fish and Game, Sacramento, California.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :