Amine Benyamina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Amine Benyamina
Naissance (53 ans)
Oran (Algérie)
Nationalité Drapeau de la France Française
Institutions Hôpital Paul-Brousse

Amine Benyamina, né en 1966 à Oran (Algérie), est spécialiste en addictologie et chef du service de psychiatrie et d'addictologie de l'Hôpital Paul-Brousse (AP-HP). Il est président de la Fédération française d'addictologie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Amine Benyamina obtient un diplôme de médecin psychiatre en Algérie. Il quitte ce pays à 30 ans pour rejoindre la France. Médecin à diplôme étranger, il subit un statut défavorable et milite pour une meilleure reconnaissance, allant jusqu'à s'enchainer aux grilles de l'ordre national des médecins en 1999.

Devenu praticien hospitalier à l'Hôpital Paul-Brousse de Villejuif, puis professeur de psychiatrie, il prend position pour une meilleure prévention des risques liés à la consommation d'alcool chez les jeunes [1],[2].

Il défend également une modification de la réglementation sur le cannabis thérapeutique [3].

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Loup Besmond de Senneville, « Amine Benyamina  : « Rappeler que l’alcool n’est pas un produit anodin » », La Croix,‎ (lire en ligne).
  2. « Amine Benyamina: «La France est malade de son alcool» », sur L'Opinion, (consulté le 11 juin 2020)
  3. Sandrine Cabut, « « Il faut donner sa chance au cannabis thérapeutique » », Le Monde,‎ (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]