Aminatta Forna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Aminatta Forna
Description de cette image, également commentée ci-après
Aminatta Forna en 2008.
Nom de naissance Aminatta Forna
Naissance (55 ans)
Bellshill
Activité principale
écrivain, romancier, juriste-poète, journaliste
Distinctions
Commonwealth Writers' Prize, Prix de littérature Windham-Campbell, Fellow of the Royal Society of Literature, OkayAfrica 100 Women
Auteur
Genres
roman

Compléments

Royal Society of Literature

Aminatta Forna, née en à Glasgow, est une écrivain britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est née d’un père originaire de la Sierra Leone et d’une mère écossaise.

Elle obtient le Commonwealth Writers' Prize (en) en 2011 pour The Memory of Love.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • The Devil that Danced on the Water, 2002[1]
  • Ancestor Stones, 2006
    Publié en français sous le titre Les Jardins des femmes, traduit par Delphine et Jean-Louis Chevalier, Paris, Éditions Flammarion, 2008, 341 p. (ISBN 978-2-08-120180-4)
  • The Memory of Love, 2010[2]
  • The Hired Man, 2013[3]
  • The Angel of Mexico City, livre numérique, 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Victoria Brittain, « The truth about Daddy », sur The Guardian, (consulté le 29 juin 2014)
  2. (en) Maaza Mengiste, « Between Pain and Peace », sur The New York Times, (consulté le 29 juin 2014)
  3. (en) Joy Lo Dico, « Review: The Hired Man, By Aminatta Forna », sur The Independant, (consulté le 29 juin 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]