AmerisourceBergen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

AmerisourceBergen Corporation
logo de AmerisourceBergen

Création 2001
Personnages clés R. David Yost, CEO & Director
Michael DiCandilo, CFO
Forme juridique Société par actionsVoir et modifier les données sur Wikidata
Action New York Stock Exchange (ABC)[1],[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Chesterbrook, Pennsylvanie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Steven Collis (depuis 2016)
Activité Industrie pharmaceutiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Produits MédicamentVoir et modifier les données sur Wikidata
Effectif 21 000 environ (2018)
Site web www.amerisourcebergen.net

Capitalisation 18 097 millions USD (octobre 2019)
Chiffre d'affaires 167 940 millions USD (2018)
Résultat net 1 658 millions USD (2018)[3]

AmerisourceBergen NYSE : ABC est une entreprise de commerce de gros de médicaments, basée à Chesterbrook en Pennsylvanie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle a été fondée en 2001 à la suite d'une fusion entre Bergen Brunswig et AmeriSource.

En , AmerisourceBergen acquiert pour 2,5 milliards de dollars MWI Veterinary Supply, spécialisée dans la distribution de médicaments vétérinaires et qui possédait un chiffre d'affaires de 3 milliards de dollars en 2014[4],[5].

En , AmerisourceBergen acquiert Pharmedium Healthcare pour 2,58 milliards de dollars, pour étendre son activité vis-à-vis des hôpitaux et établissements de soins[6].

En , AmerisourceBergen annonce l'acquisition de H.D. Smith pour 815 millions de dollars[7].

En janvier 2021, AmerisourceBergen annonce l'acquisition des activités de distributions de Walgreens Boots Alliance, excepté les activités italiennes, allemandes et chinoises, pour 6,5 milliards de dollars[8].

Dans le cadre de la crise des opioïdes, en juillet 2021, le laboratoire pharmaceutique Johnson & Johnson accepte de payer 5 milliards sur neuf ans et les distributeurs AmerisourceBergen, McKesson, Cardinal Health - fournisseurs de quelque 90 % des médicaments américains - 21 milliards sur 18 ans. Ces sociétés espèrent ainsi mettre fin à près de 4 000 actions intentées au civil par des dizaines d'États américains et collectivités locales, dans le cadre d'une proposition d'accord à l'amiable « historique ». Selon Le Figaro, « la crise américaine des opiacés, déclenchée par la promotion agressive de médicaments anti-douleur très addictifs tels que l'oxycodone dans les années 1990, a fait plus de 500 000 morts par overdose aux États-Unis en deux décennies. »[9]

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Liste des principaux actionnaires au [10] :

Actionnaire %
Walgreens Boots Alliance 25,2 %
The Vanguard Group 8,51 %
Newfleet Asset Management 7,85 %
Alpine Associates Management 3,34 %
SSgA Funds Management 3,31 %
JPMorgan Investment Management 3,15 %
BKF Asset Management 2,83 %
Thornburg Investment Management 2,81 %
en:United States Trust 2,72 %
Fiduciary Management 2,70 %

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]