American Staffordshire Terrier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

American Staffordshire Terrier
American Staffordshire Terrier
American Staffordshire Terrier
Caractéristiques
Taille Mâle : 45 à 48 cm.
Femelle : 43 à 45 cm.
Poids Mâle : 25 kg à 31 kg.
Femelle :18 kg à 25 kg
Poil Court, serré, dur au toucher, luisant.
Robe Le poil est ras, et toutes les couleurs admises, mais les robes noir et feu et foie et marron ne doivent pas être encouragées. Le blanc ne doit pas dépasser 80 %.
Tête La tête au stop accusé est large, surtout au niveau des arcades zygomatiques.
Yeux Ronds, de couleur foncée bien enfoncés dans les orbites et bien séparés.
Oreilles Naturellement dressées, étaient traditionnellement taillées pour obtenir un port droit.
Queue Courte, attachée bas.
Nomenclature FCI
  • groupe 3
    • section 3
      • no 286

L’American Staffordshire terrier, aussi connu sous les diminutifs am staff, amstaff ou staff, est un chien du groupe 3 (regroupant les Terriers section 3 (Terriers de type "Bull") selon la Fédération cynologique internationale.

Étroitement apparenté et assimilé par la loi en France à l'American Pit Bull Terrier, l'American Staffordshire fait partie en France, depuis janvier 1999 des races de 2e catégorie (chien de garde ou de défense) pour autant qu'il soit inscrit au Livre des Origines Français et de 1re catégorie (chien d'attaque) s'il ne l'est pas.

Dans d'autres pays tels la Belgique et les Etats-Unis, les American Staffordhire terriers et les Pit Bulls sont considérés comme deux races distinctes.

Histoire[modifier | modifier le code]

De longue date, des combats furent organisés opposant divers animaux, dont des taureaux, à des chiens de combat. Les chiens utilisés dans ces combats étaient principalement des bulldogs. Les bulldogs de cette époque étaient cependant différents des bulldogs modernes, ils étaient plus grands et plus puissants. Parallèlement, des terriers, chiens plus fins et plus agiles, étaient utilisés dans des combats « chien contre rats ».

À partir du XVIIIe siècle, afin d'obtenir des chiens de combats combinant force, rapidité et agilité, des croisements entre Bulldogs et terriers ont été pratiqués, produisant des bull-and-terriers.

Peu avant 1850, James Hinks, éleveur de Bull-and-Terriers, croisa ces chiens notamment avec des Old English White Terriers. Ces croisements donnèrent naissances à une lignée de chiens homogènes. Une nouvelle race fut officialisée par le Kennel Club anglais sous le nom encore utilisé actuellement de Bull Terrier.

L'Américan Staffordshire Terrier descend des Staffordshire Bull Terriers (des bull terriers issus du conté anglais de Staffordshire) importés dans le Nouveau Monde par des colons anglais. D'autres races de chiens furent importées en Amérique.

Parmi ces exportations, les Blue Paul Terriers qui étaient généralement d'une couleur gris-bleu. Leur nom vient du pirate Paul Jones qui appréciait cette couleur et utilisait ses chiens dans des combats. Ils étaient plus grands et plus massifs que les Staffordshire Bull-Terriers. C'est de leurs ancêtres lointains, les Blue Paul, que beaucoup d'American Staffordshire Terriers ont cette robe gris-bleu.

En Amérique, les chiens importés d'Angleterre et utilisés dans les combats ont été communément appelés « Pit Bulls » ou « Pit Bulls-Terriers » (pit signifie arène, lieu où se déroulaient les combats de chiens). Leur éleveurs ne s’intéressaient qu'à leur performance physique en combat, sans souci de connaître ou de créer une race. Des chiens d'origines diverses étaient utilisés. Les American Staffordshire Terriers qui évoluaient à cette époque sous l'appellation de « American Pit bull terrier » étaient aussi utilisés pour la chasse au grand gibier, la garde des troupeaux et des propriétés.

L'Amstaff et le Pit bull sont unis par un passé commun. La United Kennel Club (UKC) fut la première à reconnaître ces chiens sous l'appellation de American Pit bull Terrier. Le fondateur de la UKC, C. Z. Bennett a assigné le numéro 1 de l'enregistrement UKC à son propre American Pitt bull Terrier, Bennett’s Ring, en 1898. À partir de ce moment plus aucun croisement ne fut accepté, l'American Pitt Bull était né[1]. C'est en 1936 que l'American Kennel Club a reconnu la race American Staffordhire Terrier, 38 ans après la reconnaissance de l'american pit bull. La dénomination initiale a d'ailleurs d'abord été "Staffordshire Bull Terrier". Le nom fut changé pour "American Staffordshire Terrier" en 1976 afin de différencier le chien américain plus grand et plus gros que son parent anglais[1].

L'American Staffordshire Terrier est donc proche de l'American Pitt Bull Terriers.

Bien que de même origine, l'American Staffordshire Terrier et l'American Pit Bull Terrier sont considérés comme deux races différentes dans la plupart des pays [2]mais pas en France, où seul l'American Staffordhire Terrier est considéré comme une race de « type Pit Bull »[3]. Les American Staffordshire Terrier auraient été sélectionnés pour leur meilleur caractère face aux humains[réf. nécessaire].

Les deux chiens sont tellement semblables que certains spécialistes décrivent l'american pit bull comme étant le chien de travail et l'American Staffordshire Terrier comme étant son semblable d'exposition tel que le décrit The Bulldog information Library.

Amstaff1.JPG

Il faut cependant noter une grande différence dans les standards des couleurs par rapport au Pit bull. La robustesse des os des pattes avant est aussi plus marquée chez le Amstaff que chez le Pitbull[4].

Caractère[modifier | modifier le code]

Il allie la force du Bulldog et l'agilité du Terrier. Résistant, tenace, il est indépendant et sûr de lui[5]. Il a besoin de se dépenser pour libérer son trop-plein d'énergie[réf. nécessaire]. Très réceptif, son courage proverbial, son agilité et son intelligence le prédisposent à de multiples activités. C'est un sportif qui démontre sa rapidité et sa souplesse en agilité, son endurance en cani-cross et sa précision en pistage. Il est extrêmement dynamique et plein de vitalité. Remarquable gardien des propriétés c'est aussi un bon chien de compagnie.

Législation[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

S'il est inscrit au livre des origines française (LOF), ce chien est classé en France dans la catégorie 2 par la loi du [3], L'American Staffordshire Terrier ne peut donc pas être détenu par un mineur ou une personne condamnée avec un casier judiciaire. Il doit être déclaré à la mairie, vacciné contre la rage tous les ans, le maître doit souscrire une assurance de responsabilité civile le mentionnant expressément. Il nécessite aussi une identification par puçage ou par tatouage. Il est également obligatoire de lui mettre un collier, une laisse et une muselière pour passer dans les parties communes des immeubles collectifs, pour accéder aux lieux publics, aux locaux ouverts au public et emprunter les transports en commun.

S'il n'est pas inscrit au livre des origines françaises (LOF), l'American Staffordshire Terrier se trouve classé en France dans la catégorie 1 (chien d'attaque) par la loi du [3] . Depuis le 6 janvier 1999, il n'est plus possible d’acquérir, de vendre ou de donner un chien de 1re catégorie et ces chiens doivent être stérilisés[6].

Depuis le , le chien doit passer un test comportemental, entre 8 mois et 1 an, à l'issue duquel il sera de nouveau classé, sur une échelle de 1 à 4 ; le niveau 1 signifiant : « Le chien ne présente pas de risque particulier de dangerosité en dehors de ceux inhérents à l'espèce canine » et le niveau 4 : « Le chien présente un risque de dangerosité élevé pour certaines personnes ou dans certaines situations ». Ces deux documents permettent de déclarer le chien en mairie. Une fois la déclaration enregistrée, le chien doit toujours être en règle.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dehasse, Joël., Le pitbull, Le Jour, (ISBN 2-89044-659-X et 978-2-89044-659-5, OCLC 41174437, lire en ligne)
  2. Zwettler, Marlene, The Great Book of Bulldogs, Bull Terrier and Molosser : Part I Bulldogs & Bull Terrier, (ISBN 978-3-8442-3922-5 et 3-8442-3922-7, OCLC 863987516, lire en ligne)
  3. a b et c « Les chiens de catégorie 1 et 2 dits « chiens dangereux » », sur agriculture.gouv.fr (consulté le 2 février 2020)
  4. Bull and Terrier breeds
  5. (en) « American Staffordshire Terrier Dog Breed Information », sur American Kennel Club (consulté le 5 novembre 2020)
  6. « Avoir un chien susceptible d'être dangereux : quelles sont les règles ? », sur www.service-public.fr (consulté le 1er novembre 2020)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]