American Recordings (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2017).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant un album image illustrant la musique country
Cet article est une ébauche concernant un album et la musique country.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

American Recordings
Description de l'image Image manquante.jpg.
Album de Johnny Cash
Sortie
Durée 41:52
Genre Country, folk
Format CD, vinyle LP
Producteur Rick Rubin
Label American Recordings

Albums de Johnny Cash

Albums par American Recordings series

Notation des critiques

Compilation des critiques
Périodique Note
AllMusic 4.5 étoiles sur 5[1]
Chicago Tribune 4/4 étoiles[2]
Encyclopedia of Popular Music (en) 4 étoiles sur 5[3]
Entertainment Weekly A[4]
Los Angeles Times 4/4 étoiles[5]
MusicHound (en) Country 5 étoiles sur 5[3]
Robert Christgau Choice Cuts[6]
Rolling Stone 5 étoiles sur 5[7]

American Recordings est le premier album, sorti en 1994, d'une série éponyme de six opus du chanteur country Johnny Cash. Cet album a remporté un Grammy Awards en 1995[réf. nécessaire].

Les deux derniers de la série sont parus à titre posthume. Ces six albums sont constitués de nouvelles versions de chansons d'autres artistes, interprétées par Johnny Cash.

Présentation[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2017).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Ce premier tome, de 1994, est produit par Rick Rubin, qui enregistre Johnny Cash dans son salon, accompagné seulement de sa guitare.

Cash est souvent en conflit avec ses producteurs qui veulent polir davantage le son qu'il produit. Il découvre, dès ses débuts avec Sam Phillips, que sa voix se prête mieux à un style musical plus dégarni. Le succès de sa collaboration avec Rick Rubin provient du fait que ce dernier recherche un son minimaliste.

Les chansons Tennessee Stud et The Man Who Couldn’t Cry sont enregistrés en live au Viper Room, un nightclub du Sunset Strip à Los Angeles qui appartenait à Johnny Depp à l'époque.

L'album est accueilli par la critique comme son meilleur album depuis les années 1960. Ses versions de chansons d'artistes plus modernes contribuent à faire connaître Johnny Cash auprès d'un nouveau public : Thirteen - chanson que l'auteur, Glenn Danzig, du groupe de heavy metal Danzig, a écrite pour Cash - en est un exemple, et Down There by the Train de Tom Waits, repris à son insu, également.

Sucession musicale[modifier | modifier le code]

Après la sortie du premier album de la série, Johnny Cash réalise l'album Unchained (14 pistes), sous-titré American Recordings, qui sort en .

Quatre autres albums suivent et portent le titre American Recordings suivi d'un numéro (de III à VI) et d'un sous-titre. Le dernier fut enregistré en 2003, juste avant que Johnny Cash ne meurt à l'âge de 71 ans.

Ces quatre albums sont :

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Auteur(s) Version originale Durée
1. Delia's Gone Karl Silbersdorf, Dick Troops The Sound of Johnny Cash, 1962 2:18
2. Let the Train Blow the Whistle Cash 2:15
3. The Beast in Me Nick Lowe The Impossible Bird, 1994 2:45
4. Drive On Cash 2:23
5. Why Me Lord? Kris Kristofferson Jesus Was a Capricorn, 1972 2:20
6. Thirteen Glenn Danzig 6:66 Satan's Child, 1999 2:29
7. Oh, Bury Me Not (Introduction: A Cowboy's Prayer) John Lomax, Alan Lomax, Roy Rogers, Tim Spencer Sings the Ballads of the True West, 1965 3:52
8. Bird on a Wire Leonard Cohen Songs from a Room, 1969 4:01
9. Tennessee Stud (live) Jimmy Driftwood 2:54
10. Down There by the Train Tom Waits Orphans: Brawlers, Bawlers & Bastards 5:34
11. Redemption Cash 3:03
12. Like a Soldier Cash 2:50
13. The Man Who Couldn't Cry (live) Loudon Wainwright III Attempted Mustache, 1973 5:03
41:52

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mark Deming, « American Recordings - AllMusic Review » (consulté le 19 février 2017)
  2. (en) Greg Kot, « The Master - Johnny Cash's Simple Style Can Still Speak Volumes », Chicago Tribune,‎ (lire en ligne)
  3. a et b (en) « Johnny Cash: American Recordings - Album Ratings », sur Acclaimed Music (consulté le 19 février 2017)
  4. (en) David Browne, « American Recordings - Music review », Entertainment Weekly, New York,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Randy Lewis, « Album Review : A Walk on the Dark Side (****) : JOHNNY CASH; "American Recordings" ( American ) », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne)
  6. (en) Robert Christgau, « Johnny Cash: American Recordings [American, 1994] - Consumer Guide Reviews », sur RobertChristgau.com (consulté le 19 février 2017)
  7. (en) Paul Evans, « Johnny Cash: American Recordings », sur RollingStone.com,‎ (consulté le 19 février 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]