American Psychoanalytic Association

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
American Psychoanalytic Association
Image illustrative de l'article American Psychoanalytic Association
Logo
Fondation 1911
Discipline Psychanalyse
Pays États-Unis
Ville New-York
Adresse 309 E 49th St
Langue Anglais
Fondateur Ernest Jones
Président Mark Smaller
Harriet Wolfe
Publications Journal of the American Psychoanalytic Association (JAPA, 1953-)
The American Psychoanalyst (TAP)
Site web Site officiel

L'American Psychoanalytic Association (ApsaA) est créée en 1911 par le psychanalyste britannique, Ernest Jones. Parmi les cofondateurs, se trouve John Thompson MacCurdy (en), professeur à l'université Cornell[1], qui devient le premier secrétaire de l'association.

Sa fondation, encouragée par Sigmund Freud, en fait la première société nationale de psychanalyse, sa création étant précédée de quelques mois par celle de la New York Psychoanalytic Society, par Abraham A. Brill.

Elle compte 3 500 membres, ce qui fait d'elle, en 2015, le membre le plus important sur le plan du nombre d'adhérents, de l'Association psychanalytique internationale. Elle a son siège à New York et organise deux fois par an, en janvier et en juin, des congrès scientifiques.

L'APsaA compte cinq groupes d'études, 32 instituts de formation et 39 sociétés affiliées, notamment quatre associations, l'Institute for Psychoanalytic Training and Research, le Los Angeles Institute and Society for Psychoanalytic Studies, The New York Freudian Society et le Psychoanalytic Center of California, elles-mêmes directement affiliées à l'Association psychanalytique internationale.

Édition[modifier | modifier le code]

Depuis 1953, l'ApsaA édite le Journal of the American Psychoanalytic Association, une revue scientifique bimestrielle. L'association édite également un magazine trimestriel, The American Psychoanalyst[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. John Forrester, « 1919: Psychology and Psychoanalysis, Cambridge and London. Myers, Jones and Maccurdy », Psychoanalysis and History, 10(1), 2008, p. 37-94 DOI:10.3366/E1460823508000044.
  2. Page de la revue, sur le site de l'Apsaa [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Leon Hoffman et Sharon Zalusky, « American Psychoanalytic Association », p. 64-67, in Alain de Mijolla (dir.), Dictionnaire international de la psychanalyse 1. A/L. Calmann-Lévy, 2002, (ISBN 2-7021-2530-1) Document utilisé pour la rédaction de l’article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]