American Pride

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un bateau ou un navire
Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

American Pride
Image illustrative de l'article American Pride

Autres noms Virginia, Alaho, St. Catherine, Lady in Blue, Natalie Todd
Gréement goélette à trois mâts
Histoire
Chantier naval Muller Boat Works Inc. Brooklyn New York
Lancement 1941
Équipage
Équipage 6 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 39,20 m
Longueur de coque 30,70 m
Maître-bau 6,40 m
Tirant d'eau 2,90 m
Déplacement 200 tonnes
Voilure 362 m² (6 voiles)
Propulsion General Motors diesel 671 (150 ch)
Vitesse nœuds (maxi)
Caractéristiques commerciales
Capacité 32 passagers
Carrière
Armateur Children's Maritime Foundation Californie
Port d'attache Rainbow Harbor Long Beach Drapeau des États-Unis États-Unis

L’American Pride est une goélette à trois mâts, à coque bois, construite en 1941 à Brooklyn par Muller Boat Works.

C'est un magnifique schooner qui a été totalement rénové pour devenir un bateau-charter et qui est désormais géré par la CMF (Children's Maritime Foundation). Il est facilement reconnaissable à ses voiles ocre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été initialement construit comme un deux-mâts goélette et a été lancé sous le nom de Virginia. Il a servi, durant près de quarante ans de bateau de pêche commercial sur les Grands Bancs de Terre-Neuve et les George's Bank face au Massachusetts.

Il portera successivement les noms d’Alaho, St. Catherine et Lady in Blue.

En 1986, il subit une restauration complète et acquiert un troisième mât. Il prend le nom de Natalie Todd et est exploité comme bateau-charter à Bar Harbor dans le Maine.

En 1996, il est racheté par l’American Heritage Marine Institute (AHMI) et vient rejoindre son port d'attache de Long Beach en Californie en passant le canal de Panama. Il est rebaptisé American Pride (« fierté américaine »). L'AHMI change de nom et devient la Children's Maritime Foundation[1].

Mission de la Children's Maritime Foundation[modifier | modifier le code]

L’American Pride est utilisé pour la formation de la navigation à la voile mais aussi pour des missions scientifiques maritimes d'océanographie, de physiologie, de biologie marine et de science de l'environnement.

Il propose des sorties en mer de 3 heures pour une centaine de passagers et des croisières de 5 jours pour 32 passagers. Il dispose de 38 couchettes : 32 passagers et 6 marins. Pour le grand public il offre des sorties d'observation des baleines et participe à de nombreuses Tall Ships' Races.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Children's Maritime Foundation

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chapman, Great sailing ships of the world par Otmar Schäuffelen, 2005 (page 337) (ISBN 1-58816-384-9).

Liens externes[modifier | modifier le code]