American Petroleum Institute

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
American Petroleum Institute
Histoire
Fondation
Cadre
Sigle
(en) APIVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Domaines d'activité
Industrie pétrolière, petroleum in the United StatesVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social
Pays
Organisation
Récompenses
Silver Anvil Awards ()
Doublespeak Award ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

L'American Petroleum Institute (API) est l'un des 600 organismes de normalisation présents aux États-Unis. Celui-ci regroupe les industriels américains du gaz et du pétrole.

L'Institut se prononce sur des questions comme l'exploitation de gisements minéraux, la consommation de pétrole, les taxes, le commerce, l'environnement et la sécurité. Un domaine important est l'élaboration de directives et normes techniques. L'influence de l'API va bien au-delà des États-Unis. Les lignes directrices techniques émises par l'API sont relativement complexes et exigeantes. Les lignes directrices sont élaborées non pas par des institutions indépendantes, mais par des spécialistes des entreprises industrielles dans l'association. D'autres lignes directrices traitent de la conception des machines, des navires de transport du pétrole, de la maintenance des équipements et la mise en œuvre des dispositifs de sécurité.

L'API a dépensé plus de 3 500 000 $ par an depuis 2005 en lobbying, avec un maximum de 7 320 000 $ en 2009[1]. En outre, l'API organise des séminaires et des programmes de formation pour les travailleurs de l'industrie, développe et distribue du matériel pour les écoliers et les enseignants.

L'API produit aussi l'indice API de caractérisation de la fluidité des pétroles bruts.

L'organisation possède une grande influence aux États-Unis. En 2018, elle mène une campagne victorieuse pour déréguler les activités issues du pétrole et du gaz, et notamment les standards d’émission de méthane[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Influence and Lobbying: American Petroleum Institute Center for Responsive Politics
  2. « Les compagnies pétrolières dépensent chaque année 200 millions de dollars en lobbying contre le climat », Libération,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]