American Eagle (compagnie aérienne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

American Eagle est le nom sous lequel plusieurs compagnies aériennes régionales américaines opèrent des vols pour le compte d'American Airlines.

Histoire[modifier | modifier le code]

Destinations[modifier | modifier le code]

Les compagnies d'American Eagle relient différentes petites villes des États-Unis et du Canada aux plates-formes de correspondances d'American Airlines.

Compagnies[modifier | modifier le code]

En 2016, American Eagle rassemble les dix compagnies régionales suivantes:

Flotte[modifier | modifier le code]

En octobre 2017, American Eagle rassemble une flotte composée des appareils suivants[1]:

Type d'avion Flotte Compagnie Passagers
(First/Economy)
Bombardier CRJ200 94 Air Wisconsin (45)
PSA Airlines (35)
SkyWest Airlines (14)
50 (0/50)
Bombardier CRJ700 110 Envoy Air (31)
ExpressJet Airlines (12)
PSA Airlines (30)
SkyWest Airlines (37)
63 (9/54) - 65 (9/56)
63 (9/54)
63 (9/54) - 65 (9/56)
70 (6/64)
Bombardier CRJ900 118 Mesa Airlines (64)
PSA Airlines (54)
76 (12/64) - 76 (9/67) - 79 (9/70)
76 (12/64)
Bombadier Q100 9 Piedmont Airlines 37 (0/37)
Bombadier Q300 11 Piedmont Airlines 50 (0/50)
Embraer ERJ 140 2 Envoy Air 44 (0/44)
Embraer ERJ 145 113 Envoy Air (78)
Piedmont Airlines (18)
Trans States Airlines (17)
50 (0/50)
Embraer 175 137 Compass Airlines (20)
Envoy Air (40)
Republic Airlines (77)
76 (12/64)
76 (12/64)
76 (12/64) - 80 (8/72)
Total 594

Incident[modifier | modifier le code]

Vol 5401 d'American Eagle

Le vol 5401 d'American Eagle était un vol entre Mayagüez et San Juan à Porto Rico, ayant eu lieu le 9 mai 2004. Lors de l'atterrissage de l'ATR 72, l'avion toucha la piste avec trop de puissance, ce qui le fit rebondir, puis quitter la piste. La conclusion de l'enquête est une erreur de pilotage faute d'avoir pu effectuer une remise de gaz[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]