51, rue de Bercy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 11 novembre 2019 à 07:37 et modifiée en dernier par Herr Satz (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Le bâtiment du 51, rue de Bercy, construit par Frank Gehry en 1994 pour l'American Center, et qui accueille depuis 2005 la Cinémathèque française.

L'American Center est l'ancien nom d'un bâtiment réalisé par l'architecte canadien Frank Gehry et inauguré en 1994 au 51, rue de Bercy dans le 12e arrondissement de Paris, pour l'American Center. Celui-ci a disparu en 1996, et le bâtiment accueille depuis 2005 la Cinémathèque française.

Histoire

En 1986, l'American Center quitte ses anciens locaux du 261, boulevard Raspail, pour s'installer dans le quartier de Bercy. Le nouvel American Center réalisé par l'architecte canadien Frank Gehry ouvre en 1994, mais le coût des travaux entraîne des difficultés financières et il doit fermer en 1996. Après des projets pour une maison de la danse[1], le , Catherine Trautmann, ministre de la Culture ayant décidé l'abandon du projet de réaménagement du Palais de Tokyo, annonce sa décision d'y installer la « Maison du cinéma » pour abriter la Cinémathèque française, la Bibliothèque du film (ou BiFi), qui a fusionné avec elle le , et le Service des archives du film et du dépôt légal du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC).

La Cinémathèque française y est ouverte au public le .

Références

  1. Hélène Horrent, « La friche industrielle : Introduction », Reconversion/Réhabilitation, le patrimoine industriel : L'architecture industrielle réinventée, 15e Biennale d'art contemporain de Lyon, .