Ambrosiaster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ambrosiaster (pseudo-Ambroise) est le nom attribué à un auteur latin inconnu qui aurait écrit notamment des Commentaires sur treize Épîtres de saint Paul sous le pontificat de Damase Ier (366-384). L'origine de ce nom est attribué par erreur à Erasme.

Jusqu'au XVIe siècle, on a attribué ces Commentaires à saint Ambroise de Milan, d'où le nom.

L'Ambrosiaster fait l'exégèse du texte des Épîtres pauliniennes et tente de l'appliquer aux besoins et préoccupations de ses contemporains.

On attribue également à l'Ambrosiaster d'autres écrits exégétiques, dont les Quaestiones Veteris et Novi Testamenti ; cet ouvrage, longtemps attribué à saint Augustin, explique des passages difficiles de la Bible et, à l'occasion, polémique contre les cultes païens orientalisants et aussi contre le clergé chrétien de Rome.

Liens externes[modifier | modifier le code]