Ambroise Jules Joubert-Bonnaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Joubert et Bonnaire.
Ambroise Jules Joubert-Bonnaire
Fonction
Député
Maine-et-Loire
-
Biographie
Naissance
Décès
(à 61 ans)
AngersVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Famille
Père
Fratrie

Ambroise Jules Joubert-Bonnaire (1829-1890), est un industriel et député du Maine-et-Loire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ambroise Jules Joubert-Bonnaire est né le . Il est le fils de l'industriel Alexandre Auguste Joubert-Bonnaire. Il fut un riche négociant industriel manufacturier, issu d'une riche famille angevine les Joubert-Bonnaire. Il est le frère de Achille Alexandre Joubert-Bonnaire.

Il fit ses études à l'École polytechnique. Il dirigea avec son frère l'ancienne manufacture royale de corderie d'Angers, devenu les "Filatures de toiles à voiles Joubert-Bonnaire".

Il devint député de Maine-et-Loire le . Il s'inscrivit au Centre-Droit et siégea parmi les Conservateurs, Monarchistes et Mac-Mahoniens. Son mandat de député prit fin le [1]. Il fut l'auteur d'une proposition sur le travail des enfants dans les manufactures ainsi conçue: "Les enfants ne pourront être employâees par les patrons, ni être admis dans les manufactures, usines, ateliers ou chantiers, avant l'âge de 10 ans révolus". Cette proposition fut adoptée[2].

Ambroise Jules Joubert-Bonnaire est mort le à Angers.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]