Ambre (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ambre (homonymie).
Ambre
Description de cette image, également commentée ci-après
Titre original Forever Amber
Réalisation Otto Preminger
Scénario Philip Dunne
Ring Lardner Jr.
Acteurs principaux
Sociétés de production 20th Century Fox
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Mélodrame historique et romantique
Durée 138 minutes
Sortie 1947

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ambre (titre original ː Forever Amber) est un film américain réalisé par Otto Preminger, sorti en 1947, adapté du sulfureux roman du même nom.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au XVIIe siècle, Ambre St Clare, une belle jeune femme très ambitieuse mais de condition modeste, est prête à tout pour gravir rapidement les échelons de l’ascension sociale. Elle sera déchirée entre l’amour qu’elle porte à Bruce Carlton et ses ambitions. Banni d’Angleterre, Bruce part précipitamment laissant Ambre enceinte et sans argent. Jetée en prison car criblée de dettes, elle s’évade grâce à Black Jack Mallard, met au monde son fils dans les bas fonds de Londres, et peu à peu, remonte la pente. Après bien des aventures, elle devient comédienne de théâtre pour mieux s’exposer dans la haute société. Fortement courtisée, elle épouse le vieux Lord Radcliffe qui l’introduit à la cour. Le roi Charles II la remarque au grand dépit de son mari. La peste s’abat sur Londres et sachant Bruce revenu, Ambre quitte tout pour le sauver de l’épidémie. Mais son mari la rattrape et informe Bruce de leur mariage. Bruce quitte Ambre de nouveau. Un incendie éclate à Londres et Lord Radcliffe meurt. Ambre devient la favorite du roi. Carlton, marié, revient une dernière fois mais pour reprendre son fils, Ambre reste seule... car Charles II l'a répudiée

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Et parmi les acteurs non crédités :

Production[modifier | modifier le code]

Darryl F. Zanuck voulait adapter le roman sulfureux de Kathleen Winsor, décrit comme un nouvel Autant en emporte le vent. Le tournage commença en mars 1946, avec un budget de 4,5 millions de dollars. Dans le rôle d’Ambre, une actrice irlandaise inconnue, Peggy Cummins, dans celui de Lord Almsbury, Vincent Price, et aux commandes John M. Stahl, réalisateur de grands mélodrames dans les années 1930 : Back Street, Images de la vie, Le Secret magnifique... Mais très vite, Zanuck arrête le tournage, après 39 jours de production et un coût de 500 000 dollars, prétextant le mauvais travail effectué par Stahl. Il semblerait que la véritable raison soit plutôt le manque de métier et le côté juvénile de Peggy Cummins.

Otto Preminger est sollicité par Zanuck, pour reprendre la réalisation. Il accepte à la condition de choisir Lana Turner pour le rôle d’Ambre qui, selon Preminger, est fait pour elle. Mais le producteur Zanuck ne veut pas d’une star de la MGM et impose Linda Darnell. Le tournage reprend en octobre 1946, pendant dix-sept semaines et le budget du film se monte à six millions de dollars. Il rapportera la même somme en bénéfices, dès la première semaine de sortie, bien que les ligues de décence aient condamné le film « pour encouragement à l’immoralité et à la licence » et que l'archevêque de New York ait demandé à ses fidèles de ne pas aller le voir.

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Linda Darnell, qui était brune, dut se teindre en blonde pour le film.
  • Le personnage Ambre doit son nom à la couleur de ses yeux.

Lien externe[modifier | modifier le code]