Ambonnay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ambonnay
L'église Saint-Réol d'Ambonnay.
L'église Saint-Réol d'Ambonnay.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Épernay
Canton Épernay-1
Intercommunalité Grande Vallée de la Marne
Maire
Mandat
Éric Rodez
2014-2020
Code postal 51150
Code commune 51007
Démographie
Gentilé Ambonnagéen
Population
municipale
976 hab. (2015 en augmentation de 6,2 % par rapport à 2010)
Densité 83 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 04′ 41″ nord, 4° 10′ 24″ est
Altitude Min. 90 m
Max. 282 m
Superficie 11,8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Ambonnay

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Ambonnay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ambonnay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ambonnay
Liens
Site web www.ambonnay.fr

Ambonnay (prononcé [ɑ̃bɔne]) est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ambonnay est située au sud-est de la Montagne de Reims. Le nord de la commune est occupé par ce massif, qui culmine ici à 282 mètres. Les coteaux de la montagne sont couverts par le vignoble de Champagne, au nord et à l'ouest du village[1]. La commune fait d'ailleurs partie du parc naturel régional de la Montagne de Reims. L'est du village appartient à la Champagne crayeuse.

Au niveau des transports, Ambonnay est desservie par les routes départementales 19 (vers Tours-sur-Marne et Mourmelon-le-Grand), 26 (vers Verzy et Reims) et 37 (vers Condé-sur-Marne)[1]. Le village se situe à une vingtaine de kilomètres des trois principales villes du département : Épernay (16 km), Châlons-en-Champagne (19 km) et Reims (23 km)[2].

Communes limitrophes d’Ambonnay
Louvois, Verzy Trépail Vaudemange
Bouzy Ambonnay Isse
Tours-sur-Marne Condé-sur-Marne

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le roi de France Henri III avait accordé un droit de foire annuel et un marché hebdomadaire par lettre patente de juillet 1578. Le toponyme Crilly, présent sur le territoire du village est dû à la présence d'une commanderie de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem au XIIIe siècle et celle de moulins par la présence d'un moulin à vent qui est encore visible sur certaines cartes postales.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Ambonnay Blason Écartelé : au 1er d'argent au cep de vigne de sinople, fruité de pourpre et terrassé de sable, au 2e de gueules à la tête de crosse d'or mouvant de la pointe, au 3e de sinople à la croisette latine, alésée et ancrée de gueules, bordée d'or, au 4e d'argent à trois fleurs de lis de sinople mal ordonnées.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

L'hôtel de ville.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1877 après 1879 Barancourt[3]    
 ? 1888? Louis-Auguste Huguet    
1879   Barancourt[4]    
Les données manquantes sont à compléter.
(maire en 1981)[5]   Romulus Parent    
Les données manquantes sont à compléter.
2001 en cours
(au 4 juillet 2014)
Éric Rodez   Agriculteur

Réélu pour le mandat 2014-2020[6],[7]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Ambonnay est jumelée avec Kinheim en Allemagne.

Démographie[modifier | modifier le code]

Les habitants de la commune sont les Ambonnagéens et les Ambonnagéennes.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[9].

En 2015, la commune comptait 976 habitants[Note 1], en augmentation de 6,2 % par rapport à 2010 (Marne : +1,24 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
457 408 504 495 532 583 578 601 631
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
614 628 671 653 700 690 826 884 984
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 036 1 087 1 094 980 906 853 801 780 766
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
834 858 817 801 917 934 938 920 973
2015 - - - - - - - -
976 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Ambonnay est une commune viticole de vins de Champagne. Elle est aussi autorisée à produire des vins AOC Coteaux Champenois[12].

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Ambonnay compte trois monuments inscrits ou classés aux monuments historiques :

Cliquez sur une image pour l'agrandir, ou survolez-la pour afficher sa légende.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Carte IGN d'Ambonnay sur Géoportail (consulté le 19 septembre 2013).
  2. Orthodromie entre Ambonnay et Épernay, Châlons-en-Champagne et Reims, sur Lion1906. Consulté le 19 septembre 2013.
  3. Almanach historique administratif et commercial de la Marne de l'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine, Reims, 1879, p236.
  4. Almanach Matot-Braine de 1879, p225.
  5. https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000000850614&pageCourante=01046
  6. Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  7. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 2 septembre 2015).
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  12. Placido Llorca, « http://www.vin-vigne.com/commune/Ambonnay-51150.html », sur Vin-Vigne, (consulté le 8 mai 2012)
  13. Notice no PA00078565, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 19 septembre 2013.
  14. Notice no PM51000006, base Palissy, ministère français de la Culture. Consulté le 19 septembre 2013.
  15. Notice no PM51000007, base Palissy, ministère français de la Culture. Consulté le 19 septembre 2013.
  16. Notice no PA51000009, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 19 septembre 2013.
  17. Notice no PA00078564, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 19 septembre 2013.