Amber Tamblyn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Amber Tamblyn
Description de cette image, également commentée ci-après
Amber Tamblyn le 17 juin 2007.
Nom de naissance Amber Rose Tamblyn
Naissance (38 ans)
Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Poétesse
Scénariste
Écrivaine
Réalisatrice
Films notables 127 heures
Site internet http://amtam.com

Amber Rose Tamblyn est une actrice, poétesse, scénariste, écrivaine et réalisatrice américaine, née le à Santa Monica, en Californie (États-Unis).

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Amber Tamblyn est née le à Santa Monica. Elle est la fille de Russ Tamblyn (Riff dans West Side Story) et Bonnie Murray, chanteuse, artiste et enseignante[1].

À l'âge de 10 ans, elle joue Fifi Brindacier au spectacle de son école de Santa Monica[2]. L'agent de son père, Sharon Debord, le convainc de la laisser postuler a des auditions.

Elle tient le rôle de Emily Bowen dans le feuilleton télévisé Hôpital central, pendant six ans, de 1995 à 200). Elle est également connue comme l'héroïne de la série Le Monde de Joan (de 2003 à 2005), la série compte deux saisons[3].

Poésie[modifier | modifier le code]

Amber Tamblyn est l'autrice de recueils de poésie : Free Stallion (Simon & Schuster Books for Young Readers, 2011), qui remporte le Borders Book Choice Award for Breakout Writing, Of the Dawn, Plenty of Ships et Bang Ditto (Manic Presse, 2009). Elle participe notamment à divers rendez-vous de lectures de poésie, notamment en Californie. The Loneliest, un recueil de poésie inspiré par Thelonius Monk et sa musique est publié en 2005 et contient de la poésie haïku écrite par Amber Tamblyn et est accompagné d'images de George Herms[4]. Seulement 300 copies du livre ont été publiées[5].

Sa poésie est publiée, entre autres, dans The New York Quarterly, The San Francisco Chronicle, Poets & Writers, Pank Magazine, Teen Vogue, Cosmopolitan, Interview et Bust[6].

Elle cofonde l'association Write Now Poetry Society[4],[6].

Livres[modifier | modifier le code]

Amber Tamblyn publie son premier roman, Any Man, en . Il met en scène une violeuse en série qui s'attaque aux hommes. Son deuxième livre, un mémoire et un manifeste féministe intitulé Era of Ignition parait en . Il s'agit d'une exploration personnelle du féminisme en période de division.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Elle rejoint en 2010 la série américaine Dr House, du sixième au dix-neuvième épisode de la septième saison, dans le rôle de Martha M. Masters, son personnage succédant ainsi à Allison Cameron et à Remy Hadley (dite no 13)[7],[8].

De 2013 à 2015, elle joue dans Mon oncle Charlie, dans le rôle de la fille biologique de Charlie, Jenny Harper[9].

En 2017, elle fait ses débuts en tant que réalisatrice de film avec Paint It Black[10].

En , James Woods fait une remarque sur Twitter concernant le film de son ami[11] Armie Hammer[12]. Dans ce film, deux personnes LGBTQI âgées de 17 et 24 ans ont une relation amoureuse, ce que James Woods trouve indécent en raison de l'âge d'un des protagonistes, mineur[13]. Amber Tamblyn lui rappelle alors qu'il a essayé de la séduire[14] proposant une virée à Las Vegas à elle et son amie, voici 20 ans de cela alors qu'elles étaient âgées de 16 ans. James Wood dément sur Twitter[15] et l'affaire devient virale.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle se fiance avec l'acteur David Cross en . Le couple se marie le [16],[17],[18]. Le , elle donne naissance à une petite fille prénommée Marlow Alice[19].

Amber Tambly soutient la campagne de Hillary Clinton pour les élections présidentielles de 2016 aux États-Unis[20].

Elle est une des cofondatrices de l'association Time's up qui combat le harcèlement sexuel sur les lieux de travail[21].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Any Time, Harper Perennial, 2018
  • Bang Ditto, Manic D Press, 2009
  • Dark Sparkler, Harper Perennial, 2015 (ISBN 978-0062348166)
  • Era of Ignition: Coming of Age in a Time of Rage and Revolution, Crown, 2019 (ISBN 1984822985)
  • Free Stallion: Poems, Simon & Schuster Books for Young Readers, 2009

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Metalocalypse (série télévisée Animation) : Petite amie/Fan de Nathan Explosion

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

En Québec[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Amber Tamblyn Biography (1983-) », sur www.filmreference.com (consulté le )
  2. « Amber Tamblyn », sur IMDb (consulté le )
  3. « Amber Tamblyn », sur purebreak.com (consulté le )
  4. a et b (en) Poetry Foundation, « Amber Tamblyn », sur Poetry Foundation, (consulté le )
  5. Lily Rothman, « Actress Sells Book of Poetry About Dead Actresses », sur Time (consulté le ).
  6. a et b (en-US) « Amber Tamblyn | House of SpeakEasy NYC » (consulté le )
  7. AlloCine, « Amber Tamblyn quitte "Dr. House" mais... », sur AlloCiné (consulté le )
  8. « Amber Tamblyn : et après Dr House ? », sur Le Soir (consulté le )
  9. « Mon Oncle Charlie : Amber Tamblyn fille de Charlie ! », sur Premiere.fr, (consulté le )
  10. (en-US) Michael Schulman, « Amber Tamblyn Rallies Her Troops to the Red Carpet », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le ).
  11. (en-US) Amber Tamblyn, « Opinion | Amber Tamblyn: I’m Done With Not Being Believed », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le ).
  12. (en) Teen Vogue Staff, « Amber Tamblyn Asks James Woods if He's "Part of the Problem" in an Open Letter », sur Teen Vogue (consulté le ).
  13. Melissa Chan, « Amber Tamblyn Is Calling Out James Woods as a 'Predator.' Here's What to Know », sur Time (consulté le ).
  14. (en-US) Jarrett Lyons, « Amber Tamblyn destroys James Woods for hitting on her when she was 16 with open letter », Salon,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  15. (en) James Woods, « The first is illegal. The second is a lie.https://twitter.com/_pochemuchka_/status/907409779789791232 … », sur @RealJamesWoods, 7:12 pm - 11 sep 2017 (consulté le ).
  16. (en) « Amber Tamblyn weds David Cross », sur Usmagazine.com.
  17. (en) Christa Everett, « PHOTOS: Amber Tamblyn wears yellow wedding dress », NY Daily News,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  18. « Amber Tamblyn (Mon oncle Charlie, Dr House) enceinte de son premier enfant ! », sur Purepeople, (consulté le ).
  19. (en-US) « David Cross and Amber Tamblyn Reveal Daughter’s Name (Marlow Alice!) and First Photo », PEOPLE.com, (consulté le ).
  20. (en) « Amber Tamblyn Isn’t Voting For Bernie Sanders In The Primary Because She’s Excited About The Women Candidates », sur BuzzFeed News (consulté le )
  21. (en-US) Brent Lang et Brent Lang, « Amber Tamblyn on Hillary Clinton, Bernie Sanders and ‘Male Grooming’ in Politics », sur Variety, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :