Amaryllis belladonna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Amaryllis belladone

L'Amaryllis belladonne (Amaryllis belladonna) est une plante bulbeuse de la famille des Amaryllidaceae, originaire des plaines sud-africaines et appréciée comme plante ornementale de jardin. Il s’agit pour les botanistes de la véritable Amaryllis, à différencier de la plante d'intérieur cultivée en pot communément nommée amaryllis par les fleuristes.

Description[modifier | modifier le code]

La plante possède un gros bulbe brun qui produit de longues feuilles rubanées, d’un vert vif, distiques. Ces fleurs sont en forme de trompette et de couleur rose. Elles sont très souvent comparées à la fleur de lys. Le feuillage n'apparait qu'après la floraison.

Elle résiste au froid, jusqu’à −15 °C.

Toute la plante est toxique.

On a souvent tendance à confondre cette plante de jardin avec l'amaryllis des fleuristes qui appartient au genre Hippeastrum, une plante qui craint le gel et se cultive en intérieur hors des climats tropicaux. On la différencie principalement par les feuilles qui poussent en même temps que les fleurs[1].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Confusions fréquentes[modifier | modifier le code]

Amaryllis belladonna, qui produit une floraison rose à l'automne, peut être facilement confondue avec Lycoris squamigera dans leurs aires de répartition commune[2]. Elle se distingue principalement par la disposition très régulièrement espacée des pétales formant le calice de sa fleur, tandis que ceux de Lycoris squamigera sont plus espacés et irrégulièrement disposés[3].

Comme les Lycoris, les amaryllis vraies fleurissent sur une haute tige nue, ce qui les distingue aisément des Hippeastrum dont le feuillage pousse en même temps que la hampe florale.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Classification[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été décrite en 1753 par le naturaliste suédois Carl von Linné[4].

L’Amaryllis belladonna était classée traditionnellement dans la famille des Liliaceae, mais dans la dernière classification phylogénétique des angiospermes, la classification APG III 2009, elle appartient à la famille des Amaryllidaceae.

Liste de sous-espèces et variétés[modifier | modifier le code]

Selon Tropicos (10 mai 2015)[5] (Attention liste brute contenant possiblement des synonymes) :

  • sous-espèce Amaryllis belladonna subsp. barbata (Herb.) Ravenna
  • sous-espèce Amaryllis belladonna subsp. haywardii (Traub & Uphof) Ravenna
  • sous-espèce Amaryllis belladonna subsp. major (Ker Gawl.) Ravenna
  • sous-espèce Amaryllis belladonna subsp. monantha (Ravenna) Ravenna
  • sous-espèce Amaryllis belladonna subsp. quentiniana Traub & Whitaker
  • variété Amaryllis belladonna var. barbata (Herb.) Traub & Moldenke
  • variété Amaryllis belladonna var. belladonna
  • variété Amaryllis belladonna var. haywardii (Traub & Uphof) Traub & Moldenke
  • variété Amaryllis belladonna var. major (Ker Gawl.) Traub & Moldenke
  • variété Amaryllis belladonna var. semiplena (Herb.) Traub & Moldenke

Culture[modifier | modifier le code]

On plante son bulbe à la fin de l'été, en septembre, dans un sol moyen, assez bien drainé, mais surtout exposé au soleil. On peut noter que le bulbe fleurit davantage s'il est chauffé par le soleil lorsqu'il est sans feuille, en dormance. C’est pourquoi il est planté peu profond. D'ailleurs dans son pays d’origine, les floraisons sont particulièrement abondantes à la suite d'incendies.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Difference between Amaryllis and Hippeastrum lilies, dans Business daily, publié le 10 octobre 2013. Consulté le 23 octobre 2015.
  2. (en) Amaryllis, sur le site de la Pacific Bulb Society, consulté le 25 octobre 2015
  3. (en) Amaryllis Vs Lycoris, sur le site de la Pacific Bulb Society, consulté le 25 octobre 2015
  4. The Plant List, consulté le 10 mai 2015
  5. Tropicos, consulté le 10 mai 2015

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bases de référence :

Liens externes divers :