Amarok (logiciel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amarok.
Amarok
Description de l'image Breezeicons-apps-48-amarok.svg.
Description de l'image KDE4 - Amarok 2.png.
Informations
Créateur Mark Kretschmann (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Première version [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 2.9.0 ()[2],[3]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dépôt github.com/KDE/amarokVoir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en C++Voir et modifier les données sur Wikidata/ QtVoir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation Type Unix et Microsoft WindowsVoir et modifier les données sur Wikidata
Langues Multilingue (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Type Lecteur audio (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Licence GPL-2.0+ (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web amarok.kde.orgVoir et modifier les données sur Wikidata

Amarok est un lecteur audio libre pour les systèmes basés sur Unix, X11, Mac OS X et Windows. Il s'appuie sur les bibliothèques de l'environnement de bureau KDE, mais peut fonctionner sous n'importe quel environnement de bureau.

Il existe sur les systèmes basés sur UNIX (GNU/Linux, FreeBSD, MacOS[4]…) et Windows[5].

Historique[modifier | modifier le code]

Ce logiciel tire son nom de l'album Amarok du compositeur anglais Mike Oldfield[6], Amarok étant une adaptation occidentale de amaruq en inuktitut et inuinnaqtun, amaġuq en inupiaq ou encore amaroq en kalaallisut et signifiant loup.

Jusqu’à la version 1.4.0, son nom était typographié « amaroK », afin de mettre en valeur le K de KDE, ce qui était à l'époque la caractéristique de la majorité des noms de programmes utilisant l'environnement KDE (KOffice, Konqueror, Konsole…) C'est à l'occasion de la sortie de la version 1.4.1 que les auteurs ont décidé de faire passer la majuscule sur la première lettre.

La branche 1.x correspond au logiciel adapté à l'environnement de bureau KDE 3, tandis que la branche suivante, 2.x, est adaptée au bureau KDE 4.

La version 2.0 d'Amarok a été distribuée à partir du 10 décembre 2008[7].

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Le lecteur de musique Amarok affiche l'article de Wikipédia du compositeur du morceau en cours dans la langue de l'utilisateur

Ses principales fonctionnalités sont :

  • Fonctionnalités de lecture
  • Intégration de logiciels
  • Interaction
    • Interaction avec des logiciels externes
    • Interaction avec du matériel
      • Support de l'iPod
      • Possibilité de configuration manuelle d'un appareil non reconnu (Lecteur format clef USB générique)
    • Gestion des raccourcis globaux
  • Fonctionnalités esthétiques
    • Fondu enchaîné (crossfading)
  • Interaction avec des Web services
    • Utilisation de MusicBrainz pour compléter les tags ID3 des chansons
    • Récupération des paroles des chansons
    • Récupération des couvertures d'albums sur le site Amazon.com
    • Intégration dans Amarok d'un onglet Wiki récupérant sur Wikipédia les articles sur l'album, l'artiste ou la chanson en cours d'écoute
    • Gestion intégrée et support des flux radio de Last.fm
    • Intégration du site de vente de musiques sans DRM Magnatune
    • Permet l'abonnement aux flux RSS pour la baladodiffusion

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]