Amarante du Sénégal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lagonosticta senegala

Lagonosticta senegala
Description de cette image, également commentée ci-après

Lagonosticta senegala mâle

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Estrildidae
Genre Lagonosticta

Nom binominal

Lagonosticta senegala
(Linnaeus, 1766)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  non annexé de la CITES Annexe non annexé, Date de révision inconnue

L'Amarante du Sénégal (Lagonosticta senegala) est une espèce de passereaux appartenant à la famille des Estrildidae.

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau mesure environ 9 cm de longueur. Il présente un dimorphisme sexuel.

Le mâle a un plumage globalement cramoisi avec le bec rouge, les côtés de la poitrine légèrement tachetés de blanc et les ailes et la queue marron clair.

La femelle est brun gris avec un masque cramoisi, quelques taches blanches de chaque côté de la poitrine, les sus-caudales rougeâtres et la queue marron bordée de rouge.

Chez les deux sexes, les yeux sont marron et les pattes brun clair.

Répartition[modifier | modifier le code]

Cet oiseau peuple l'Afrique de l'Ouest notamment le Sénégal.

L'Amarante du Sénégal figure aussi sur un timbre d'Algérie de 1976 sous le nom de cherchour qui désigne aussi le pinson. Introduit à Tamanrasset au milieu du XX°s, il prolifère dans le Hoggar[1]

C'est en effet une espèce largement exploitée par l'oisellerie mondiale  : des milliers exportés du Sénégal vers les Etats-Unis dans les années 1980[2]

Habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce vit dans les milieux cultivés et les villages.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon NCBI (8 juil. 2011)[3], cet oiseau est représenté par deux sous-espèces :

  • Lagonosticta senegala senegala ;
  • Lagonosticta senegala rendalli ;
  • Lagonosticta senegala rhodopsis.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Moali & Isenann, Oiseaux d'Algérie, Paris, SEOF,‎ , 336 p. (ISBN 2950654886)
  2. (en) « Senegal's Trade in Cage Birds, lq79-81 »
  3. NCBI, consulté le 8 juil. 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :