Amara Benyounès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Amara Benyounès
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Ministère du Commerce
-
Ministère de l'Industrie (d)
-
Ministry of Environmental Affairs (en)
-
Biographie
Naissance
(58-59 ans)
Aïn El Hammam
Nationalité
Formation
Université d'Alger (1983)
Activité
Haut-fonctionnaire
Autres informations
Parti politique
Mouvement populaire algérien (MPA)

Amara Benyounès est un homme politique algérien, né en 1958 à Aïn El Hammam, dans la Wilaya de Tizi Ouzou, en Algérie. Il occupe le poste de secrétaire général du Mouvement populaire algérien (MPA).

Biographie[modifier | modifier le code]

Amara Benyounès est fils de chahid. Élevé par sa mère, veuve de chahid, il a passé une partie de son enfance dans son village natal en Kabylie (Ath Ziri) avant de rejoindre Alger où il a poursuivi sa scolarité. Il obtient une licence es-sciences économiques – option économie financière – à l'université d’Alger en 1983, puis un diplôme de 3e cycle en économie internationale et développement à l'université Paris I – Panthéon Sorbonne en 1986.

Il est administrateur au ministère de la Santé, de 1988 à 1990. Chargé de mission puis conseiller du secrétaire général chargé du suivi des dossiers des transferts pour soins à l’étranger et celui du médicament. Permanent politique en qualité de directeur de cabinet du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie 1990. Directeur - Fondateur de La Dépêche de Kabylie, journal d’informations régionales, 2002.

Le 23 juillet 2015, le président algérien Abdelaziz Bouteflika procède à un remaniement partiel du gouvernement d’Abdelmalek Sellal. Amara Benyounès alors ministre du Commerce depuis avril 2014, est limogé.

Fonctions électives[modifier | modifier le code]

  • Candidat - tête de liste du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD= dans la wilaya de Tizi-Ouzou ayant obtenu 7 sièges sur les 14 proposés.
  • Élu député de la circonscription de Tizi-Ouzou en juin 1997
  • Élu président du groupe parlementaire RCD à l’Assemblée populaire nationale.

Fonctions ministérielles[modifier | modifier le code]

  • Ministre de la Santé et de la Population 1999.
  • Ministre des Travaux Publics 2000.
  • Démission du gouvernement, mai 2001.
  • Ministre de l’Aménagement du Territoire, de l’Environnement et de la Ville, septembre 2012
  • Ministre du Développement Industriel et de la promotion de l'Investissement, septembre 2013
  • Ministre du Commerce d'avril 2014 au 23 juillet 2015.

Fonctions politiques et associatives[modifier | modifier le code]

  • Animateur du Mouvement Culturel Berbère et de la troupe de théâtre Debza, 1980-1983 ;
  • Membre fondateur de l’association culturelle Tilleli 1983-1986 ;
  • Membre fondateur du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) 1989 ;
  • Secrétaire national et porte parole du RCD ;
  • Membre fondateur du Mouvement pour la République (MPR) 1993. Rassemblement qui a regroupé plus de 5000 cadres dans son assemblée constitutive, créé pour renforcer le pôle démocratique en Algérie face à la menace intégriste ;
  • 1er vice-Président du RCD 1998 ;
  • Membre fondateur de l’Union pour la démocratie et la République (UDR) 2004 ;
  • Élu secrétaire général par le congrès de l’Union pour la démocratie et la République (UDR) en 2004 ;
  • Membre de la direction de la campagne électorale du candidat Abdelaziz Bouteflika 2004, chargé notamment de la communauté algérienne établie à l’étranger ;
  • Membre de la direction de la campagne électorale du candidat Abdelaziz Bouteflika 2009 ;
  • Congrès de l’Union pour la démocratie et la République (UDR) les 17 et 18 février 2012.

À l'issue du congrès des 17 et 18 février 2012, l’Union pour la démocratie et la République (UDR) a changé d'appellation pour Mouvement populaire algérien (MPA).

Amara Benyounès a été élu secrétaire général du parti MPA lors du congrès des 17 et 18 février 2012.

Sources[modifier | modifier le code]