Amandine Savary

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Amandine Savary
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (38 ans)
BayeuxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Instrument

Amandine Savary est une pianiste française née en à Bayeux, Calvados[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Amandine Savary commence ses études de piano au conservatoire de Caen puis les continue à la Royal Academy of Music de Londres avec Christopher Elton et Alexandre Satz. Elle y obtient un Masters Degree, première nommée[1],[2].

En Grande-Bretagne, elle est lauréate du Tillet Trust Young Artists' Platform Scheme 2006, du Kirckman Concert Society 2008 Scheme, du Philip and Dorothy Green Award for Young Artists Concert Series 2008, du Park Lane Group Young Artists Series 2008. Elle est également retenue par les Holland Music Sessions 2007 comme « New Master on Tour 2008-2009 »[1],[2].

En 2006, elle co-fonde et devient membre du Trio Dali[3] (avec Vineta Sareika[4] et Christian-Pierre La Marca), qui remporte de nombreux succès aux concours internationaux d’Osaka, Francfort (1ers prix) et New York (second prix)[1],[2].

Le premier enregistrement du trio consacré à Ravel pour le label Fuga Libera – Outhere reçoit un succès critique international (Diapason d’or, « 10 » de Classica, Disque du mois, Clef de ResMusica, « Choc de l’année » Classica 2009, Esceptionnal de Scherzo…), de même qu’un deuxième enregistrement dédié à Schubert, paru en mai 2011 sous le même label (« 5 » de Diapason, « 4 » de Classica, « Coup de Cœur » Fnac, « Choix » de Qobuz, « ƒƒƒ » de Télérama, Editor’s Choice de Gramophone)[2].

Par ailleurs, elle enregistre les Toccatas de Bach[5],[6],[7], puis les Impromptus de Schubert[8].

Amandine Savary est professeur de piano et de musique de chambre à la Royal Academy of Music de Londres où elle a été elle-même élève[9].

En septembre 2019, elle co-fonde le Trio Salieca[10] avec Jack Liebeck (en) (violon) et Thomas Carroll (violoncelle).

Ella a partagé la scène avec des musiciens tels qu'Alfred Brendel[11], Augustin Dumay[10], Tsuyoshi Tsutsumi[10], Lawrence Power[10], Paul Neubauer[10], Michel Portal[12].

Elle collabore avec des orchestres tels que London Mozart Players, London Pro Orchestra, European Union Chamber Orchestra, Orchestre de Bretagne, Orchestre National de Lille[13], Orchestre royal de chambre de Wallonie, Philharmonia Orchestra, Sinfonia Varsovia, Latvian National Symphonic Orchestra, Orchestre Philharmonique du Luxembourg, sous la direction de Moshe Atzmon[1], Hilary Devan Watton, Murray Stewart, Augustin Dumay[14], Jean-Claude Casadesus[13], Gérard Korsten, Pascal Rophé, Emmanuel Krivine.

Discographie[modifier | modifier le code]

Amandine Savary a enregistré pour les labels discographiques Fuga Libera, Sony, Zig-Zag Territoires et plus récemment pour Muso.

Soliste[modifier | modifier le code]

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

  • Ravel, Trio avec piano ; Sonate pour violon et piano - Trio Dali : Vineta Sareika, violon ; Christian-Pierre La Marca, violoncelle ; Amandine Savary, piano (, Fuga Libera FUG547) (OCLC 609982032)
  • Schubert, Trios avec piano nos 1 et 2, Sonate « Arpeggione » D 821, Fantaisie, D 934, pour violon et piano - Trio Dali : Jack Liebeck, violon ; Christian-Pierre La Marca, violoncelle ; Amandine Savary, piano (janvier/, Fuga Libera FUG584) (OCLC 868021109)
  • L'heure Exquise : Arrangements de mélodies françaises de Charles Gounod, Claude Debussy, Reynaldo Hahn, Gabriel Fauré, Joseph Kosmaetc. - Christian-Pierre La Marca, violoncelle ; Patricia Petibon, soprano ; Amandine Savary, piano (2011, Sony 88697881592) (OCLC 762860560)
  • Mendelssohn, Trios avec piano nos 1 et 2 ; Bach, Préludes de choral, BWV 639 (arr. violon et piano) et 659 (arr. violoncelle et piano) - Trio Dali : Jack Liebeck, violon ; Christian-Pierre La Marca, violoncelle ; Amandine Savary, piano (19-, Zig-Zag Territoires ZZT364) (OCLC 911356987)
  • Grieg, Sonates pour violon nos 1, 2 et 3 - Vineta Sareika, violon ; Amandine Savary, piano (14-, Muso MU-024)[15],[16]
  • Mozart, Sonates pour violon nos 24, 27 et 35 - Vineta Sareika, violon ; Amandine Savary, piano (28-, Muso MU-041)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Amandine Savary », sur www.pianobleu.com (consulté le )
  2. a b c et d « Association Jeunes Talents », sur www.jeunes-talents.org (consulté le )
  3. « biographie du trio Dali », sur festival-tempo-piano-classique.e-monsite.com (consulté le )
  4. (en) Editor, « Amandine Savary & Vineta Sareika », sur The PORTICO of Ards, (consulté le )
  5. « BaroquiadeS -- Toccatas - Bach », sur www.baroquiades.com (consulté le )
  6. « Amandine Savary, piano », sur France Musique (consulté le )
  7. « Bach, Toccatas — Amandine Savary, Piano », sur www.pianobleu.com (consulté le )
  8. Radio Classique, « Amandine Savary », sur Radio Classique, (consulté le )
  9. « Amandine Savary - Royal Academy of Music », sur www.ram.ac.uk (consulté le )
  10. a b c d et e « Flagey: Amandine Savary et Vineta Sareika », sur www.flagey.be (consulté le ).
  11. « Des œuvres de Schubert présentes depuis toujours, entretien avec Amandine Savary (Interview in French) », sur www.classicagenda.fr (consulté le )
  12. « Le Trio Michel Portal en l'église », sur lasemainedelallier.fr (consulté le )
  13. a et b « Flash-back tournée en France », sur www.youtube.com (consulté le )
  14. « Mozart Piano Concerto K.414 (1st mvt) », sur www.youtube.com (consulté le )
  15. Jean-Luc Caron, « Les délices romantiques d’Edvard Grieg : les trois sonates pour violon et piano », sur resmusica.com, .
  16. Dominique Lawalrée, « Les trois sonates de Grieg pour violon et piano », sur crescendo-magazine.be, .

Liens externes[modifier | modifier le code]