Amanda Hocking

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la fantasy
Cet article est une ébauche concernant la fantasy.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hocking (homonymie).
Amanda Hocking
Naissance (32 ans)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

  • Série De mon sang

Amanda Hocking, née le , est une romancière américaine vivant à Austin dans le Minnesota.

Grâce au succès fulgurant de ses romances paranormales, publiées uniquement en ligne, elle est devenue millionnaire en quelques mois[1],[2],[3].

Avant d'être publiée en France, elle était déjà encensée par la presse en ligne française[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Amanda Hocking[5] est une auteur de romances paranormales née le 12 juillet 1984 à Austin dans le Minnesota. Elle est fille unique et a grandi dans une famille pauvre. Très proche de sa grand-mère, elles se sont beaucoup racontées d’histoires en grandissant. A sept ans, Amanda Hocking lisait déjà Stephen King et Jane Austen. Ses parents divorcent lorsqu’elle a onze ans. Dépressive pendant son enfance et son adolescence, elle se réfugie dans la lecture et l’écriture. Elle écrit beaucoup de fanfictions notamment sur Star Wars ou le Labyrinthe. Elle achève son premier roman , Dreams I can’t remember, à l’âge de dix-sept ans mais il ne sera pas publié. Tout au long de ses deux semestres à l’université et de ses années de travail auprès de personnes en situation de handicap, elle continue à écrire la nuit. Cependant, aucun éditeur ne veut de ses romans. Amanda Hocking s’était fixé pour objectif d’être une auteure publiée à l’âge de vingt-six ans comme Stephen King. De plus, elle a changé de stratégie d’écriture : alors qu’au début elle écrivait pour “exorciser ses démons”, après plusieurs refus, elle s’est rendue dans le rayon livre d’un Wallmart pour étudier ce qui avait du succès. Dans tout ce qui était exposé, elle s’est sentie le plus proche des romances paranormales et s’est donc attaquée à ce genre. C’est après avoir entendu parlé du succès d’Elisa Lorello qu’elle décide de faire comme elle et de s’autopublier sur Amazon. Ainsi, elle autopublie son premier roman My blood approves en mars 2010. Elle ne vend alors que quelques exemplaires par jour. Ensuite elle publie les tomes suivants en mai et commence à mettre en place des techniques de promotion sur les réseaux sociaux et auprès de bloggers reconnus. C’est grâce à cela que ses ventes décollent en juin 2010. En février 2011, Amanda Hocking a autopublié sept romans. et USA Today signale qu’ils font partie des USA Today’Best selling books mais qu’en plus ils sont restés dans ce classement pendant cinquante semaines ! En mars 2011, elle signe un contrat avec la maison d’édition ST Martin’s Press. Elle explique ce choix par plusieurs raisons. D’abord pour toucher les lecteurs qui restent au format papier. Ensuite, pour avoir plus de chances que ses livres soient adaptés au cinéma. Enfin, pour profiter des conseils d’un vrai éditeur. Elle explique aussi que faire la promotion de ses livres lui prenait plus de temps que l’écriture de ses romans et que cela la désolait. Que tout le monde se rassure, Amanda Hocking compte encore publier des romans que ce soit toute seule ou par un éditeur.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Univers Trylle[modifier | modifier le code]

Série Trylle[modifier | modifier le code]

  1. Échangée, Castelmore, 2014 ((en) Switched, 2010)
  2. Indécise, Castelmore, 2014 ((en) Torn, 2010)
  3. Royale, Castelmore, 2015 ((en) Ascend, 2011)

Série The Kanin Chronicles[modifier | modifier le code]

  1. Givre enflammé, Éditions AdA inc., 2015 ((en) Frostfire, 2015)
  2. Baiser glacé, Éditions AdA inc., 2015 ((en) Ice Kissed, 2015)
  3. (en) Crystal Kingdom, 2015

Série De mon sang[modifier | modifier le code]

  1. De mon sang, Castelmore, 2012 ((en) My Blood Approves, 2010)}
  2. Destinés, Castelmore, 2012 ((en) Fate, 2010)
  3. Troublée, Castelmore, 2013 ((en) Flutter, 2010)
  4. Passionnée, Castelmore, 2013 ((en) Wisdom, 2010)
  5. Lettres à Elise : l'histoire de Peter Townsend, Castelmore, 2013 ((en) Letters to Elise, 2010)
    Paru en français uniquement sous format électronique

Série The Hollows[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hollowland CreateSpace, 2010
  2. (en) Hollowmen, 2011

Série Watersong[modifier | modifier le code]

  1. (en) Wake, 2012
  2. (en) Lullaby, 2012
  3. (en) Tidal, 2013
  4. (en) Elegy, 2013

Romans indépendants[modifier | modifier le code]

  • (en) Virtue, 2011

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) USA today: Authors catch fire with self-published e-books
  2. (en) This 26-Year-Old Is Making Millions Cutting Out Traditional Publishers With Amazon Kindle
  3. Philippe Coste, « La Révolution américaine du livre numérique », Lire,‎ (consulté le 10 janvier 2013)
  4. « De Mon Sang » de Amanda Hocking: La nouvelle reine de la Bit Lit débarque en force en France,‎ (consulté le 29 août 2014)
  5. (en) Audey Ballard, Amanda Hocking : A Biography (English Edition), Hyperink, , 26 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]