Amanda Courtaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Amanda Courtaux, alias Marie Mathilde Courtaux est une professeure de musique et compositrice née le à Port-Louis et morte en à Sinsinawa, dans le Wisconsin[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d’un fonctionnaire français, Amanda Courtaux a étudié au Conservatoire de Paris avec Félix Le Couppey après avoir fréquenté le lycée de 1875 à 1879. Elle a ensuite enseigné le piano et composé des œuvres qui ont retenu l'attention de l'éditeur M.E. Costil. En 1905-06, ce dernier publie des œuvres composées par Amanda Courtaux : une Marche militaire pour piano à quatre mains, un Ave Maria et une Prière de sainte Cécile pour violon, violoncelle, harpe et orgue[3],[2]. En 1907, elle est nommée officier de l'Académie des beaux-arts par le ministre de l'Instruction publique, des beaux-arts et des cultes[4].

Pendant la Première Guerre mondiale, Amanda Courtaux a vécu et enseigné à la Villa des Fougères à Fribourg, en Suisse, résidence des sœurs dominicaines.

En 1921, elle se rendit aux États-Unis et fut admise en 1922 en tant que sœur Mary Amanda dans l'Ordre dominicain. Pendant dix-huit ans, Amanda Courtaux a enseigné dans différents collèges : St. Clara, à Sinsinawa (Wisconsin) ; l’Académie Edgewood, à Madison ; le College Rosary, à River Forest puis elle est retournée à la Villa Fougeres de Fribourg[5].

Références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Amanda Courtaux » (voir la liste des auteurs).
  1. (en-US) PeoplePill, « Amanda Courtaux: French composer and music educator - Biography, Life, Family, Career, Facts, Information | PeoplePill », sur peoplepill.com (consulté le 19 septembre 2019)
  2. a et b « Mathilde Courtaux (1859-1941) », sur data.bnf.fr (consulté le 19 septembre 2019)
  3. « Advanced search :: Search results - Alliance Publications, Inc. », sur www.apimusic.org (consulté le 19 septembre 2019)
  4. « Women composers of classical music | Musique classique | Arts du spectacle », sur Scribd (consulté le 19 septembre 2019)
  5. « Music | Edgewood College > History », sur music.edgewood.edu (consulté le 19 septembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]