Amadou Soumahoro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Soumahoro.

Amadou Soumahoro
Illustration.
Amadou SOUMAHORO en 2019
Fonctions
Président de l'Assemblée parlementaire de la francophonie (APF)
En fonction depuis le
(2 mois et 6 jours)
Élection
Groupe politique Section parlementaire ivoirienne
Prédécesseur François Paradis
Président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire
En fonction depuis le
(6 mois et 8 jours)
Élection
Circonscription Séguéla sous-préfecture, Bobi - Diarabana commune et sous-préfecture
Groupe politique RHDP
Prédécesseur Guillaume Kigbafori Soro
Successeur Mamadou Diawara
Ministre auprès du président chargé des Affaires politiques

(10 mois)
Président Alassane Ouattara
Premier ministre Amadou Gon Coulibaly
Gouvernement 2e Gouvernement Amadou Gon
Successeur Ibrahim Bacongo Cissé
Biographie
Nom de naissance Amadou Soumahoro
Date de naissance (65 ans)
Lieu de naissance Séguéla
Nationalité ivoirienne
Parti politique RHDP
Diplômé de Université d'Abidjan : Faculté des sciences économiques, Institut des relations économiques internationales de Paris : spécialité commerce international, International Center Cointrin Geneve (ICC)
Religion Islam
Résidence Abidjan
Site web amadousoumahoro.ci

Amadou Soumahoro
Présidents de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire

Amadou Soumahoro, connu sous le pseudonyme de "Tchomba" (qui veut dire dans sa langue maternelle, "l’aîné, le sage, le bien-aimé"), né le à Séguéla, Région du Worodougou, est un homme d'État ivoirien. Il est le président de l’Assemblée nationale ivoirienne. Le Député de la circonscription de Séguéla Sous-préfecture, Bobi - Diarabana Commune et Sous-préfecture, a été élu à cette fonction le 7 mars 2019 lors de la deuxième session extraordinaire de l’année 2019 à la grande joie des députés membres du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Situation personnelle[modifier | modifier le code]

Origines familiales[modifier | modifier le code]

Amadou Soumahoro, fils de feu Losseni Soumahoro, Secrétaire général délégué local PDCI de Séguéla, et de Bakayoko Logobona, ménagère, il est le deuxième d'une famille cinq enfants. Originaire du nord-ouest de la Côte d'Ivoire, musulman et d'ethnie Koyaga, Il est père de six enfants.

Formation[modifier | modifier le code]

Amadou Soumahoro effectue sa scolarité au Lycée technique d'Abidjan[1]. Il y termine ses études secondaires sanctionnées d'un BAC série B en économie et social.

Il sera admis en Faculté des sciences économiques à l'Université d'Abidjan.

Il intègre l'Institut des relations économiques internationales de Paris où il obtient son diplôme en spécialité commerce international en 1979.

En 1982, il suit en Suisse, une formation à Institut Center Cointrin (ICC de Génève) sur le développement des relations commerciales entre les pays en développement et ceux de l'Europe de l'Est.

Et c'est en 1983 qu'Amadou Soumahoro termine sa formation académique et professionnelle par une formation sur le système généralisé de préférence commerciale entre pays en développement, pays développés et ceux du Sud.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

De 1986 à 1990, pendant près de quatre ans, Amadou Soumahoro a été à la tête du secrétariat permanent du Comité de coordination des activités du PDCI-RDA dans le Département de Séguéla, puis membre du Secrétariat de la Présidence du Congrès du PDCI-RDA.

Il a été membre du bureau politique du PDCI-RDA de 1990 à 1993. Il devient par la suite un membre du conseil municipal de la commune de Séguéla de 1991 à 1994.

Toujours en 1990, un petit groupe de militants du PDCI-RDA au nombre desquels, Amadou Soumahoro, se réunissait juste après les élections législatives. Ils se retrouvaient aussi après la création de la Coordination pour la rénovation. Djéni Kobina était le représentant principal de cette organisation. Et quand ils ont été battus par Francis Wodié aux élections législatives, ils se sont demandé pourquoi ne pas mieux s’organiser. C’est ainsi que Djéni Kobina, Amadou Soumahoro, Zémogo Fofana, Hyacinthe Sarassoro, Ally Coulibaly, Jacqueline Oble et certains militants se sont retrouvés à la mairie de Cocody, le 17 août 1990 où ils envisageaient la création d'un grand parti politique. Après plusieurs réunions internes, les textes fondateurs sont conçus et les statuts et règlement intérieur sont déposés le 27 juin 1994 à 15 heures à la Préfecture d’Abidjan. Après le délai légal de trois mois, ils engagent les actions officielles sur le plan national. C’est en 2002 qu'Amadou Soumahoro a fait son entrée au gouvernement pour la première fois. Et c’est le ministère du Commerce extérieur qui lui a été confié entre août 2002 et mars 2003. Il est resté à ce poste, de mars 2003 à décembre 2005, qui, entre temps, est devenu simplement le ministère du Commerce.

Maire de la commune de Séguéla[modifier | modifier le code]

Amadou Soumahoro a aussi été maire de Séguéla, sa région, de 1996 à 2013.

Sous la Présidence d'Alassane Ouattara (Depuis 2011)[modifier | modifier le code]

Le Tchomba national n’est pas un inconnu sur l’échiquier politique ivoirien. Ancien secrétaire général par intérim du Rassemblement des républicains (RDR), de juillet 2011 à septembre 2017, le député de la circonscription de Séguéla Sous-préfecture, Bobi- Diarabana commune et sous-préfecture a été également président du directoire du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) de février 2015 à septembre 2017. L’un des membres fondateurs du Rassemblement des républicains, il a des relations particulières avec le Président de la République Alassane Ouattara. Ce dernier l’a d’ailleurs nommé ministre auprès du Président de la République chargé des affaires politiques le 4 mai 2018. Il a, par le passé, assuré les fonctions de ministre du commerce extérieur en 2002 et de ministre du commerce de 2003 à 2005. Cet homme chevronné, qui a une grande expérience professionnelle dans le domaine parlementaire et des relations internationales va s’atteler à donner à cette institution toutes ses lettres de noblesses, non seulement en bâtissant une Assemblée nationale plus forte et plus dynamique, mais aussi en exhortant les députés à renforcer la cohésion interne de l’Assemblée nationale et à créer les synergies nécessaires avec toutes les autres institutions de la république. Toutefois, il en a pris l’engagement lors de l’allocution qu’il a prononcée dès son élection au perchoir de la deuxième institution de la république ivoirienne.

Député[modifier | modifier le code]

Président du directoire du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix de février 2015 à septembre 2017, Amadou Soumahoro est le Député de la circonscription de Séguéla Sous-préfecture, Bobi - Diarabana Commune et Sous-préfecture depuis le 11 décembre 2011.

Président de l'Assemblée nationale[modifier | modifier le code]

Le , Amadou Soumahoro est élu Président de l'Assemblée nationale[2] lors de la deuxième session extraordinaire de l’année 2019. Il devient ainsi le deuxième personnage de l'État et le 7e président de l'Assemblée nationale.

Tableau récapitulatif politique[modifier | modifier le code]

Dates Fonctions
Depuis 11 décembre 2011 : Député de la circonscription de Séguéla sous-préfecture, Bobi- Diarabana commune et sous-préfecture
De février 2015 à septembre 2017 : Président du directoire du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP)
De Juillet 2011 à septembre 2017 : Secrétaire général par intérim du Rassemblement des républicains (RDR)
De 1996 à 2013 : Maire de la commune de Séguéla
En 2006 : Secrétaire général adjoint du RDR et chargé des affaires politiques
Du 23 au 25 juillet 2009 : Représentant du président Alassane Ouattara et chef de la délégation du RDR au 4e congrès ordinaire du CDP à Ouagadougou (Congrès pour le développement et le progrès)
De 2008 à 2010 : Directeur régional de campagne du candidat Alassane Ouattara aux élections présidentielles, pour la région du Nord-ouest (le Denguélé, le Bafing, et le Worodougou)
De 2007 à 2010 : Chef de la délégation du RDR au RHDP
De 2002 à 2006 : Secrétaire national du RDR chargé du Worodougou
De 1999 à 2000 : Membre de la commission consultative constitutionnelle et électorale (CCCE) pour l’élaboration de la constitution. Commissaire à la COSUR et à la CNE pour l’organisation des élections
En 1999 : Secrétaire général adjoint par intérim du RDR, après l’arrestation de la quasi-totalité des membres de la direction du parti
De 1996 à 1999 : Secrétaire national chargé du commerce
De 1994 à 1996 : Secrétaire général adjoint chargé de la formation
En 1994 : Membre fondateur du RDR
De 1991 à 1994 : Membre du conseil municipal de la commune de Séguéla
De 1990 à 1993 : Membre du bureau politique du PDCI-RDA
En 1990 : Membre du secrétariat de la présidence du congrès du PDCI-RDA
De 1986 à 1990 : Secrétaire permanent du comité de coordination des activités du PDCI-RDA dans le département de Séguéla

Sport[modifier | modifier le code]

Depuis 1998, Amadou Soumahoro est le président-fondateur du FC Siguilolo de Séguéla, club de football de deuxième division en Côte d'Ivoire.

Références[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel