Amadou Cheiffou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant nigérien
Cet article est une ébauche concernant une personnalité nigérienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article biographique nécessite des références supplémentaires pour vérification (décembre 2012).

Améliorez cet article en ajoutant des sources sûres. Toute information controversée sans source ou d'une source de mauvaise qualité à propos d'une personne vivante doit être supprimée immédiatement, en particulier si celle-ci est potentiellement diffamatoire. Pour une aide complémentaire consultez également Wikipédia:Notoriété des personnes.

Amadou Cheiffou
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (74 ans)
Nationalité
Activité

Amadou Cheiffou est un homme politique nigérien. D'ethnie peul, il est né le à Kornaka dans la région de Maradi. Il a été Premier Ministre du Niger du au à la suite de la conférence nationale qui a notamment instauré le multipartisme;. Actuellement il dirige le RSD-Gaskiya, parti politique créé depuis janvier 2004.

Ingénieur de navigation aérienne de formation, Cheiffou a travaillé à Dakar comme Représentant de l'Organisation Internationale de l'Aviation Civile pour l'Afrique de l'ouest et du centre. Il a été le délégué de l'Association des Nigériens vivant à l'extérieur à la Conférence Nationale. Son choix à la tête du gouvernement de transition était perçu comme un compromis entre les forces vives du Niger d'alors car n'ayant aucune affiliation ou lien avec les régimes précédents.

Il est l'un des membres fondateurs de la CDS Rahama de Mahamane Ousmane. Son soutien fut sans conteste déterminant dans l'élection de ce dernier comme premier Président démocratiquement élu. Il fut durant cette même période Ministre de la Défense. Le , il devient Président du Conseil Economique, Social et Culturel créé par Mamadou Tandja. En décembre 2009, il se présente comme candidat aux élections municipales pour le compte de la commune de Kornaka à la suite desquelles il est élu conseiller, une première pour un leader politique d'une telle envergure.

Notes et références[modifier | modifier le code]