Amélie Sarn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Amélie Sarn
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
Nationalité
Activités

Amélie Sarn, née en 1970, est une romancière française, scénariste de bandes dessinées et traductrice.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir passé son enfance à la campagne et quelques années à l’université de Rennes, elle devient écrivain à temps plein.

En , Sarn publie son premier roman pour adultes Elle ne pleure pas, elle chante. Elle a aussi adapté[1] en livre le dessin animé de Sylvain Chomet Les Triplettes de Belleville.

En 2006, elle succède à Geneviève Huriet en tant qu’auteure de la série La Famille Passiflore avec Qu'as-tu fait, Mistouflet ? et L'Album photo des Passiflore.

Le travail de Sarn a été publié en France par les éditions Milan, Rageot, Albin Michel, Les Enfants Rouges et les éditions J'ai lu.

Elle vit aujourd’hui[Quand ?] à Bordeaux où elle écrit de nombreux livres pour la jeunesse dont Coupable d'être innocent et Une vie de rêve pour Lola (éd. Rageot), Le pirate couve la grippe, Un fantôme très rigolo, La Nuit de la chauve-souris et Le Bûcher aux sorcières (éd. Milan).

Sous le pseudo de Méli-Marlo, elle a coécrit avec Marc Cantin Le Cirque Patatrac et Un petit garçon trop pressé.

Elle devient scénariste de bande dessinée en 2006 en cosignant, avec Éric Corbeyran, la série Nanami dessinée par Nauriel et éditée par Dargaud[2].

En 2020, elle reçoit la Pépite de la Fiction Junior[3] du Salon du livre et de la presse jeunesse pour le premier tome de sa série de romans Carmin, le garçon au pied-sabot.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

  • Resurrectio
  1. Resurrectio, Paris, Le Seuil jeunesse, 2014
  2. Trop humaine, Paris, Le Seuil, 2015
  • Carmin, le garçon au pied-sabot
  1. Tome 1, Seuil jeunesse, 2020

Romans indépendants[modifier | modifier le code]

  • L’empereur qui refusait l’amour, ill. de Rozenn Brécard, Paris, Albin Michel jeunesse, 2002
  • OneShot aux éditions les enfants rouges, 2007
  • GrooveHigh : coups de foudre et coups montés, ill. de Virgile Trouillot, Toulouse, Milan, 2007
  • A mort le Minotaure, Paris, Belin, 2008
  • Les Proies, Milan, Macadam, 2012

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

  1. Tome 1, 2007
  2. Tome 2, 2008
  1. Le Théâtre du vent, 2006 (ISBN 2-87129-876-9)
  2. L'Inconnu, 2008 (ISBN 978-2-505-00062-4)
  3. Le Royaume invisible, 2010 (ISBN 978-2-505-00688-6)
  4. Le Prince noir, 2011 (ISBN 978-2-505-01123-1)
  5. Le Combat final, 2012 (ISBN 978-2-505-01386-0)
  • Dragon Eternity, éditions 12 bis
  1. De profundis, scénario de Marc Moreno et Amélie Sarn, dessins de Jérémy Gens, 2011
  • Dark blood, dessin de Marc Moreno, éditions Delcourt
  1. Icare, 2018
  2. Lumière noire, 2019

Adaptations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les triplettes de Belleville, texte d'Amelie Sarn d'après le film de Sylvain Chomet
  2. Laurent Boileau, « Nanami - T1 : Le Théâtre du vent - par Nauriel, Corbeyran & Sarn - Dargaud », sur Actua BD, .
  3. Vincy Thomas, « Les Pépites ont été révélées sur la chaîne TV du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil. », livreshebdo.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 1er mars 2021).
  4. Morgane Aubert, « Loup - Par Amélie Sarn/Marc et Eric Moreno - Editions Les Enfants Rouges », sur Actua BD, .
  5. D. Wesel, « Elle ne pleure pas, elle chante », sur BD Gest',
  6. Laurence Dhô, « Elle ne pleure pas, elle chante (Corbeyran, Murat) – Delcourt », sur BdEncre,
  7. Sandrine Marques, « "Elle ne pleure pas, elle chante" : une fiction ampoulée sur le douloureux sujet de l'inceste », Le Monde, .

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]