Amédée Joullin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Amédée Joullin
Art in California - a survey of American art with special reference to Californian painting, sculpture and architecture past and present, particularly as those arts were represented at the (14781605921).jpg
La Tisserande
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Formation
Conjoint

Amédée Joullin ( - ) est un peintre américain, qui se consacra essentiellement aux paysages de la Californie et aux Amérindiens.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né le à San Francisco de parents français[1]. Il étudie la peinture à l'Art School de San Francisco puis avec Jules Tavernier. En 1884 il fait un séjour à Paris où il connaît la misère. Il revient aux États-Unis en 1886. Il est nommé professeur de peinture et de dessin à la San Francisco School of design, il y reste dix ans. Dès 1892, il se spécialise dans les motifs amérindiens. Pour peindre il se rend au Mexique et au Nouveau-Mexique.

Il étudie de 1900 à 1905 à l'école des beaux-arts de Paris[2] et suit les cours de l'Académie Julian[3]. Le il épouse en secondes noces à New York l'artiste Lucille (ou Lucile) Wilcox Joullin[1]. Il meurt en 1917.

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Trans-Mississippi and international exposition. Omaha. 1898.
  • First Annual Painters Salon. San Francisco. 1901.
  • Union League Club. New York. 1901.
  • South Carolina Interstate Exposition. Charleston. 1902.
  • Helgesen gallery. San Francisco. 1910.
  • Panama-Pacific International Exposition. San Francisco. 1915.
  • Palace of Fine Arts. San Francisco. 1916.
  • M.H. de Young Memorial Museum de San Francisco.

Collections[modifier | modifier le code]

  • Ball State University Museum of Art. Muncie.
  • Oakland Museum of California. Oakland.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b David Karel, Dictionnaire des artistes de langue française en Amérique du Nord. Les Presses de l'Université Laval. 1992, p. 422.
  2. Kirby Lambert,Patricia Burnham, Susan Near, Montana's State Capitol: The People's House. Montana Historical Society Press. 2002. p. 50.
  3. Annick Foucrier. Le Rêve californien : migrants français sur la côte Pacifique, XVIIIe siècle-XXe siècles. Belin. 1999, p. 275.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • David Karel, Dictionnaire des artistes de langue française en Amérique du Nord. Les Presses de l'Université Laval. 1992.
  • Gene Hailey, California art research, volumes 4 à 6. California Art Research Project. 1937.
  • Kirby Lambert, Patricia Burnham, Susan Near, Montana's State Capitol: The People's House. Montana Historical Society Press. 2002.
  • Claudine Chalmers, French San Francisco. Arcadia Publishing. 2007. (ISBN 978-0-7385-5584-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]