Amédée Cateland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Amédée Cateland
Présentation
Naissance
Tarare
Décès (à 58 ans)
Lyon
Nationalité Française
Activités Architecte
Orfèvre
Entourage familial
Père Eugène-Toussaint Cateland
Famille Emmanuel Cateland (frère)

Amédée Cateland, né le à Tarare et mort le [1], est un architecte[2] et un orfèvre français.

Il est le fils d'Eugène-Toussaint Cateland et le frère d'Emmanuel Cateland[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Plusieurs de ses créations en orfèvrerie sont inscrits à la base Palissy[4].

Travaux d'orfèvrerie[modifier | modifier le code]

Dessins[modifier | modifier le code]

Les musées Gadagne, à Lyon, conservent des dessins d'Amédée Cateland, concernant Lyon, l'Île Barbe et l'abbaye de Savigny :

  • Cour Intérieure, Rue Tramassac, N° 56, 1903
  • Quartier de St Georges-Montée du Gourguillon et colline de St-Just, 1906
  • Plans et croquis de l'Ile Barbe
  • Fragment de chancel, animé par des oiseaux, abbaye de Savigny
  • Chapiteau feuillages, abbaye de Savigny,
  • Plusieurs dessins de fragment archéologique, Abbaye de Savigny, vers 1921

Sociétés savantes[modifier | modifier le code]

Amédée Cateland faisait partie de plusieurs sociétés savantes[1] :

  • société historique, archéologique et littéraire de Lyon de 1903 à sa mort ;
  • société lyonnaise des beaux-arts ;

Hommages[modifier | modifier le code]

En janvier 2014, son travail a fait l'objet d'une exposition à Saint-Dié-des-Vosges[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Cateland, Amédée », sur cths.fr.
  2. « Amédée Cateland », sur pss-archi.eu.
  3. Vincent Lacorde, « Cabinet d’architectes Desjardins-Cateland 1750-1958 » [PDF], centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône, , p. 2.
  4. « Résultat de recherche sur la base Palissy », sur culture.gouv.fr.
  5. « Amédée Cateland : un artiste à découvrir », Vosges Matin, .